ALGÉRIE
02/02/2015 10h:56 CET | Actualisé 02/02/2015 12h:47 CET

Ces Algériens qui font parler d'eux sur YouTube

youtubers dz

Depuis quelques années des jeunes algériens ont élu domicile, avec des succès variés, à YouTube DZ. Un "endroit" où ils peuvent s'exprimer, partager leurs opinions et étaler leur art.

À coup de doublage, de détournement ou de podcasts humoristiques, ils traitent de tout, des sujets de société ou de l'actualité nationale ou internationale. Chanson algérienne, football, violence... Tout y est.

La maison YouTube Dz commence à se remplir. Certains de ces podcasteurs affichent des millions de followers sur le net à l'image de Cyprien, le podcasteur, le plus suivi en France. Quatre millions et demi de followers sur sa page Facebook, rien que ça!.

D'autres jeunes algériens ont suivi cette voie et se retrouvent maintenant sous les feux de la rampe. De l'anonymat à la célébrité, Al Huffington Post Algérie a dressé les portraits de ces podcasteurs algériens devenus des "stars" grâce à YouTube:

Brahim Irban, le pionnier

brahim irban

À 36 ans, Brahim H'mida est celui qui a fait le plus parlé de lui. À ses débuts, il a fait rire toute l'Algérie en mimant les filles et fils des "parvenus", la progéniture des nouveaux riches et ceux qui étalent insolemment leur aisance financière. L'effervescence qui a accompagné le match de foot Algérie-Égypte pour les qualifications en Coupe du monde en 2009 lui a donné un succès national.

L'intense campagne des télévisions satellitaires égyptiennes n'avait aucune "riposte" en Algérie, la chaîne publique algérienne évitant d'aller -fort heureusement d'ailleurs avaient estimé de nombreux journalistes- sur ce terrain.

De nombreux algériens se sont tournés vers internet pour "riposter". Brahim Irban s'est distingué par ses détournements et doublages de scènes de films cultes. Son imagination et sa passion pour le cinéma l'ont propulsé en tête des podcasteurs sur la toile. Il est baptisé Irban après son célèbre doublage du film 300:

Irban était, avant son succès YouTube, technicien à la radio. Il y est devenu animateur (Darba sur Jil FM) et s'est converti au canulars téléphoniques. Sa page Facebook est suivie par un peu plus de 1,4 millions de personnes.

DZJoker, un humour inégalé

dzjoker

Chemseddine Lamrani a 24 ans. Technicien supérieur en informatique, il a produit sa première vidéo en 2011. Il s'est amusé à y présenter les facebookers algériens avec un sens de l'humour très fin et un texte qui parle à tout le monde.

Ses talents d'humoriste, de celui qui sait faire-rire, il les cultivent depuis l'adolescence. Il les partage désormais avec les internautes algériens. Sa page Facebook compte plus 800.000 fans.

"Hittiste" après avoir fini ses études, ses podcasts lui ont permis de réaliser une partie de ses rêves et de se produire à la télé: Hkaytek Hkaya pendant deux ramadans à l'ENTV, DZ Connexion sur Canal Algérie en 2012. Il est aussi scénariste d'un sitcom "Dar El-Bahdja".

Anes Tina, un passage à la télé très réussi

anes tina

Anes Bouzeghoub, 25 ans, est titulaire d'un master en management finance. Sa première vidéo sur internet remonte à 2011. Un montage commenté d'anciennes photos.

La chaîne Ennahar signe avec lui une production en 2012 mais il ne tarde pas à intégrer la télévision tunisienne Nessma TV avec une chronique intitulé "Anes W'Ennas". Actuellement, il fait partie de l'équipe de la non moins célèbre émission Le Grand Sbitar. Anes est devenu un exemple de réussite, il est suivi par presque 600.000 followers.

LIRE AUSSI:Le Youtuber Anes Tina résume l'évolution du foot algérien (VIDÉO).

Adel Sweezy, guitariste et humoriste

adel sweezy

Adel Acha a 25 ans. Sa première vidéo, en 2010, intitulé "Le jour où je quitterai cette vie" a ému des dizaines de milliers de visionneurs. Il réalise une partie de ses rêves en se produisant sur scène lors des événements et manifestations culturelles. Sa page Facebook attire plus de 360.000 followers.

Youcef Zarouta, un humour mordant pour les autorités

youcef zarouta

Le seul qui se produit sous son vrai nom est Youcef. Âgé de 25 ans, titulaire d'une licence en gestion, il exprime en 2011 dans sa première vidéo, son ras-le-bol de la vie en Algérie.

Aujourd'hui, à son grand bonheur, la chaîne de télévision privée Al-Djazairia lui a ouvert la porte et lui a confié une série de sketch, intitulé "Kifach M3a Ramdhane". En 2014, son podcast "La mascarade électorale" des présidentielles d'avril 2014, lui vaut une garde-à-vue et un "rappel à l'ordre". Sur Facebook sa page est suivie par plus de 350.000 followers.

L'Inconnu devenu très connu

inconnu

Hamza, fils de militaire, n'avait pas, à priori, de place dans ce monde de la contestation. Il tente en 2012, sa chance et fera ses premiers pas en postant des vidéos face à une webcam traitant différents sujets de société. Il passe aux podcasts et sera contacté par Ennahar TV qui lui confie une chronique, ramadan dernier, intitulée "Hadra Nqiya". Aujourd'hui, il est suivi par plus de 270.000 fans sur Facebook

MGDZ, un acteur prometteur

mgdz

Merouane Guerouabi, fils du célèbre défunt chanteur de chaâbi El Hachemi Guerouabi, a 26 ans et du talent à en revendre.

Lui qui rêve d'une carrière d'acteur, a commencé par être footballeur avant que sa blessure ne mette fin à son rêve de devenir une star du ballon rond.

Contrairement aux autres podcasteurs, lui était animateur à radio à Jil FM puis chroniqueur à l'émission Le Grand Sbitar sur Nessma TV avant de passer à la production de podcasts.

Sa première vidéo sur internet remonte à 2013. Il y rend hommage à son défunt père. Il apparaissait à chaque fois dans les podcasts de ses deux amis et complices DZJoker et Anes Tina.

Son ambition et son amour pour le cinéma lui permettent de connaître un franc succès avec son rôle "Bibiche" dans la version algérienne d'Un gars et une fille. Il est suivi par plus de 180.000 followers sur Facebook.

Mister X, un autre inconnu dévoilé

mister x

Samir, 27 ans, est originaire de Koléa dans la wilaya de Tipaza. Il s'est initié aux podcasts en 2012. Depuis il a lancé une série de sketch intitulés (Hna Hakda) sur la chaîne Al-Djazaria. Il a également co-écrit des scénarios dont un avec DZJoker "Dar El-Bahdja". Le nombre de ses fans sur Facebook avoisine les 98.000 internautes.

Chemsou Blink, l'oublié des opérateurs téléphoniques

chemsou blink

Chamseddine est le dernier de la liste mais son podcast est le plus vu du net. Contrairement à tous les autres, Blink n'est pas parrainé par un opérateur téléphonique qui semble être une condition sine qua non pour réussir la transition du passage à la télé. À ses débuts, en 2013, son but n'était que de s'amuser avec les camarades à l'Université de Bab Ezzouar. Il a su attirer plus de 71.000 followers.

Galerie photoLes Youtubers algériens Voyez les images

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.