ALGÉRIE
01/02/2015 17h:39 CET | Actualisé 01/02/2015 18h:02 CET

Les Algériens éliminés de la CAN 2015 par la Côte d'Ivoire (3-1)

Facebook/journalmaracanaalgerie

L'Algérie a été éliminée par la Côte d'Ivoire sur le score de 3-1, dimanche au stade de Malabo lors de la 4e rencontre des quarts-de-finales de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 en Guinée Equatoriale.

S’ils y ont cru jusqu’au bout, les Algériens ont été punis par l’efficacité redoutable des Ivoiriens, plus réalistes à l'attaque et solides à l'arrière.

La Côte d'Ivoire a ainsi déroché son billet pour les demi-finales, et affrontera la République Démocratique du Congo.

La première mi-temps s’est achevée sur le score de 1-0 au profit des Éléphants. Les Algériens ont pourtant réussi une très belle entame du match, en se procurant dès la 2e minute une occasion sur corner.

Les Ivoiriens ont été même débordés par le pressing et la rapidité exercée par les Verts, qui ont failli ouvrir le score par Hilal Soudani (9e). Sur un centre de Brahimi mal dégagé par le défenseur Kanon, l’attaquant frappe mais le portier Ivoirien Gbohouo capte le cuir.

Les Algériens ont continué à dominer la rencontre, en se procurant d’autres occasions franches, à l’image de la frappe mal cadrée de Mahrez (20e).

Mais contre toute attente, c’est les Ivoiriens qui se sont créés la plus belle occasion de la 1e période ! Sur un coup-franc côté droit, Serge Aurier, démarqué, a manqué de justesse l’ouverture du score et buté de la tête sur le poteau gauche de Raïs M’Bolhi.

Déjà avertis par ce tournant du match, les Algériens sont quelques minutes plus tard punis !

Sur un centre du côté gauche de l’attaquant ailier Max-Alain Gradel, Wilfrid Bony a intercepté le ballon au deuxième poteau et l'a mis au fond des filets, trompant Raïs M’Bolhi, immobile et impuissant.

La Côte d’Ivoire a dominé à son tour le reste de la 1e mi-temps, sans réussir à aggraver la marque.

Les Verts y ont cru jusqu’au bout

Malmenés durant la 2e moitié de la première période, les Algériens ont entamé la seconde période avec une toute autre physionomie. Les poulains de Christian Gourcuff ont repris les rênes du milieu du terrain, avant que Hilal Soudani n’égalise à la 51e minute.

Les Verts, costauds à l’arrière, ont continué leurs offensives sans toutefois réussir à prendre l’avantage. Ils y étaient pourtant tout proche quand Soudani a -encore- intercepté à deux mètres du but la passe de Brahimi, pour tirer et buter sur l’arrêt extraordinaire de Gbohouo.

Quelques minutes plus tard, les Verts ont été à nouveau punis pour leur inefficacité devant le but adverse ! Wilfrid Bony a en effet aggravé la marque de la tête à la 68e minute sur un coup franc droit bien enroulé au 1e poteau par Yaya Touré.

Les tentatives des Algériens n’ont pas pour autant cessé, à l’image de la tête mal cadrée de l’attaquant Islam Slimani (entré en jeu 72e minute), ou du coup franc de Ghoulam, dégagé en corner par Gbohouo.

Dans la foulée, les Ivoiriens ont mené une autre contre-attaque, à l’issue de laquelle Gervinho aggrave la marque et qualifie son équipe aux demi-finales de cette CAN.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.