MAROC
29/01/2015 13h:04 CET | Actualisé 14/02/2015 06h:11 CET

Polémique: La chanteuse Zina Daoudia répond à ses détracteurs dans une interview accordée à Goud.ma, morceaux choisis

MUSIQUE – La chanteuse de musique populaire Daoudia a créé le buzz ces dernières semaines en mettant en ligne son tube, "Aateni Saki" ( "donne-moi mon sac" ). Publiée le 8 janvier dernier, la vidéo du morceau a fait plus de 3 millions de vues sur Youtube. Un succès incontestable accompagné d’une rumeur, relayée par plusieurs médias, selon laquelle la chanteuse ferait l’objet d’une plainte pour "incitation à la débauche". Rumeur aussitôt démentie par sa manager.

Dans une interview accordée à nos confères de Goud.ma, Daoudia répond à ses détracteurs et en dit plus sur le phénomène "Aatini Saki". Morceaux choisis.

Accusation d’incitation à la débauche et de plagiat

"Aatini Saki n’incite pas à la débauche mais à la joie et à la bonne humeur. Elle a rendu heureux les Marocains dans des moments de crise (…) Concernant cette histoire de plagiat, c’est complètement faux (ndlr : un auteur compositeur algérien avait accusé Daoudia de plagiat après la sortie du titre)".

Un Buzz incontestable

"C’est une chanson qui a séduit le public parce que le thème est nouveau. Et c’est la première fois que je chante sur des rythmes occidentaux (...) Cette chanson a été proposée à plusieurs chanteuses qui l’ont refusée, mais moi j’ai accepté de la chanter (…) J’ai compris le potentiel de la chanson quand j’ai vu ma fille Amira qui a 4 ans aujourd’hui, la répéter après l’avoir écoutée".

Un clip tourné aux Emirats Arabes Unis

"Au mois de novembre, je suis entré en studio pour enregistrer la chanson, puis je me suis rendue aux Emirats Arabes Unis où j’ai tourné le clip (…) il sera prêt dans une quinzaine de jours".

Daoudia et la religion

"Je suis une femme qui craint Dieu (...) Je demande à Dieu de me conduire sur la bonne voie et je le remercie pour tout ce qu’il m’a donné".

LIRE AUSSI: Ces stars marocaines de la chanson qui réalisent les génériques des séries télé

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.