ALGÉRIE
29/01/2015 10h:30 CET | Actualisé 29/01/2015 11h:20 CET

"Les jours d'avant" du réalisateur algérien Karim Moussaoui nominé aux César 2015

Facebook/Les Jours d'avant, un film de Karim Mouss

Le court métrage Les jours d'avant, réalisé par l'algérien Karim Moussaoui, et le film Timbuktu ont été retenus mercredi 28 janvier parmi les premières Nominations des César 2015, publiées par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma sur son site Internet.

Produit par Virginie Legeay, actrice et scénariste française, et Rebecca Mourot-Lévy, productrice française, le court métrage Les jours d'avant relate l'histoire de Djaber et Yamina, deux adultes, qui racontent successivement quelques souvenirs de leur adolescence, dans une cité du sud d'Alger au milieu des années 1990.

LJDA Bande annonce from Karim Moussaoui on Vimeo.

Voisins, Djaber et Yamina ne se connaissent pas. Elle et lui rêvaient encore de se rencontrer entre filles et garçon lors d'une fête, quand ils sont rattrapés par la violence qui terrassait le pays, qui éclate sous leurs yeux pour changer à jamais leurs destins.

Le film Timbuktu a par ailleurs été retenu parmi la première sélection du Meilleur Film des César 2015.

Réalisé par Abderrahmane Sissako, Timbuktu narre "les destins d'un nombre de personnages habitant Tombouctou et confrontés à une 'Police Islamique', instaurée par les 'jihadistes', qui impose une version intégriste de l'islam, multiplie les interdits (musique, football, cigarettes, etc.) et bouleverse le quotidien paisible de la ville".

LIRE AUSSI:5e festival international du cinéma à Alger: Timbuktu fait un tabac.

Tournant les intégristes au ridicule, Abdelrahmane Sissako parsème son film Timbuktu de moments comiques afin de souligner l'ignorance et l'hypocrisie des "jihadistes".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.