22/01/2015 12h:44 CET | Actualisé 22/01/2015 12h:53 CET

Le Haut commissariat au plan (HCP) prévoit un taux de croissance de près de 5 % en 2015

INDICATEURS ECONOMIQUES- "2015 sera une bonne année, une année de production, de consommation et d'amélioration des équilibres macro-économiques", s’est réjouit le Haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, lors d'une conférence de presse, mardi 20 janvier.

C’est que le taux de croissance devrait atteindre 4,8 % en 2015, soit à peu près le double du taux enregistré l’année dernière. Par voie de conséquence le déficit public devrait s’alléger pour s’établir à 4,5 %, au lieu de 5 % en 2014.

Le secteur agricole, premier contributeur au PIB, devrait progresser de 9,3 %, ce qui devrait permettre la création 170.000 emplois, selon les prévisions du HCP. Et la courbe du chômage passerait ainsi de 9,8 à 9,6 %, selon Ahmed Lahlimi.

Autre conséquence: Une croissance de la demande intérieure qui passera de 2,4 à 5,4 %. Idem pour la consommation des ménages, dont la croissance devrait être de 4,4%.

Côté exportations, tirées par la demande mondiale, on prévoit un accroissement de 6,7 % en volume. Les importations, quant à elles, devraient afficher une hausse de 7,7 % en volume contre 4,7 % en 2014. De son côté, l’épargne nationale devrait représenter 25,7 % du PIB en 2015, ce qui permettra de financer une grande part de l'investissement brut.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.