ALGÉRIE
20/01/2015 04h:24 CET | Actualisé 20/01/2015 06h:59 CET

CAN 2015: M'Bolhi a été été le sauveur des Verts face aux Bafana Bafana (Presse)

mbolhi

Les Algériens sont unanimes à désigner Raïs M'Bolhi comme l'homme du match, le vrai vainqueur de l'équipe sud-africaine lors du premier match de l'équipe nationale algérienne de la Coupe d'Afrique des nations 2015. M'Bolhi est devenu le "raïs" de cœur des Algériens et cela se traduit clairement dans la presse algérienne.

Les "verts reviennent de loin" écrit le journal El Khabar en soulignant qu'ils ont fait "pâle figure" durant de longues périodes du match. Le résultat de la rencontre, écrit le journal, ne reflète pas totalement le cours du match. Si les choses en ont été ainsi, cela est du essentiellement au gardien de but algérien Raïs M'Bolhi qui était "incontestablement" l'homme du match.

Sans surprise, les "notes" données par Dz.foot placent M'Bolhi en haut du tableau pour un match où l'Algérie a gagné "sans la manière". M'Bolhi est crédit d'un 8,5/10.

"Des arrêts décisifs, il a maintenu l’EN dans le match, notamment en détournant une frappe puissante sur la barre ou en plongeant dans les pieds des attaquants. Une grande prestation" note Dz.foot.

LIRE AUSSI: La presse parisienne ‘'loue'' le talent du gardien Raïs M'bolhi, les Verts ne sont plus "favoris"

Le sélectionneur national Christian Gourcuff a reconnu le rôle décisif de M'Bolhi qui a permis à l'équipe algérienne de rester dans le match.

"Il est évident que le penalty raté par les Sud-Africains était le tournant du match. A 2 à 0, ce n’était pas encore fini, mais on se serait mis dans les pires difficultés. Un match c’est aussi ça, un score, des occasions manquées, des penaltys ratés, mais il est vrai que s’ils l’avaient marqué, ça aurait été compliqué de revenir" a-t-il déclaré après le match.

Les entreprises audacieuses des Bafana-Bafana se sont "retrouvés face à un "barrage infranchissable nommé Raïs M'Bolhi". Sur TSA, l'ancien capitaine de l'équipe nationale, Ali Ferguani relève que M’bolhi était le "point fort" des verts.

"Il a été déterminant avec des arrêts spectaculaires. Le déclic pour les joueurs de Gourcuff a été le penalty raté par les Sud Africains. Après ils ont réagi très vite".

Le Quotidien d'Oran considère, lui aussi, que M'Bolhi a été l'homme du match. "Les camarades de Bentaleb qui ne furent que l'ombre d'eux-mêmes en première période ont regagné la pause avec moins de dégâts et ce, grâce à un Raïs M'Bolhi des grands jours qui sauva son équipe de la correctionnelle à trois reprises avant de concéder un but en début de seconde période".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.