ALGÉRIE
16/01/2015 08h:46 CET | Actualisé 16/01/2015 08h:50 CET

Dans une note interne à ses éléments, la police espagnole met en garde contre "les Algériens plus conflictuels que les marocains"

DR

L'affaire Charlie hebdo a commencé à avoir ses répercussions sur les personnes d'origine arabes se trouvant ou résidant en Europe. Outre les descentes policières en France et en Belgique ces dernières 48 heures, voilà que la police espagnole émet une note à ses éléments leur indiquant un code de conduite lors de l'interpellation de personnes d'origine arabes.

Dans cette note publiée hier par le quotidien arabophone Echourouk, la direction général de la police espagnole met en garde spécialement ses éléments, sur les personnes d'origine algériennes. Ces dernières selon, suscitée, serait "plus conflictuelles que les personnes d'origine marocaines", précise encore la police espagnole.

Dans le même document, on recommande aux policiers de ne pas user de mots racistes ou xénophobes lors de l’appréhension de personnes d'origines arabes. On leur recommande également vérifier sir les personnes appréhendés ont transité par l'Irak, l'Arabie saoudite, la Jordanie ou la Turquie et si elles ont effectué des séjours en Syrie, au Liban, en Jordanie ou en Turquie.

La police espagnole est également appelé à vérifier les contenus des micros ordinateurs, de vérifier si les sommes d'argent liquide en leurs possession sont supérieurs à 1000 euros et enfin de se méfier également des personnes qui filment et qui prennent des photos en dehors des zones touristiques.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.