14/01/2015 13h:32 CET | Actualisé 14/01/2015 13h:47 CET

Le Groupe Addoha a exposé sa nouvelle vision stratégique pour 2015-2017

Capture d'écran

IMMOBILIER - Dans un contexte particulièrement tendu pour les entreprises de promotion immobilière et où le marché bruisse de mille rumeurs, le Groupe Addoha a exposé sa nouvelle vision stratégique pour 2015-2017, à l’issue d’un conseil d’administration présidé par Anas Sefrioui.

Selon les observateurs du marché, Addoha semble vouloir reprendre l’avantage en se dotant d’un plan d’action qui n’est pas centré sur la recherche de croissance supplémentaire et qui vise d’abord à rendre l’entreprise plus saine sur le plan financier et plus agile en matière commerciale.

Indicateurs financiers

En effet, selon le management d’Addoha, ce "plan génération cash" s’attaque au "renforcement des fondamentaux financier et opérationnels de l’entreprise" à travers une série de mesures visant "l’amélioration de sa trésorerie et la réduction significative de son niveau d’endettement".

Au programme du "plan génération cash", une série de mesures prévues par le groupe devraient impacter positivement la situation de cash de l’entreprise.

Des objectifs chiffrés sur trois ans sont ainsi avancés par Addoha: atteindre des cash-flow d’exploitation de 3,2 milliards de dirhams, réaliser une baisse de l’endettement net de 33% d’ici à 2017 (4,5 MMDH), et opérer une réduction des besoins financiers d’exploitation de 4,5 MMDH. Enfin, un rehaussement du dividende par action à partir de 2015 est également au menu de ce nouveau plan.

Parmi les garanties de la réussite de ce plan avancées par le groupe, les principes de bonne gouvernance devraient être renforcés avec la constitution d’un Comité Stratégique dédié au suivi du plan et une ouverture du conseil d’Administration à de nouveaux administrateurs indépendants.

En voulant se doter d’une gouvernance rénovée et d’une discipline financière accrue, Addoha semble vouloir adresser un signal au marché en lui signifiant sa volonté d’agir sur les fondamentaux et de ne plus se laisser embarquer dans une course effrénée à la croissance, qui altère ses résultats sur le long terme, à l’image d’autres opérateurs immobiliers.

Reste à savoir comment la bourse réagira à cette annonce, car cette dernière a souvent réagi de manière contre-intuitive à ce type de plans stratégiques.

Selon un opérateur de la place contacté par le Huffpost: "le cours devrait connaître une légère correction, ce qui est normal dès qu’une inflexion stratégique est annoncée, mais il devrait repartir à la hausse dès que les premiers résultats de ce plan ambitieux sur le papier se feront sentir".

Affaire à suivre…

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.