MAROC
11/01/2015 06h:04 CET | Actualisé 22/12/2015 08h:37 CET

Festivals de 2015 au Maroc: Les 15 festivals incontournables

CULTURE - Sortez vos agendas, le HuffPost Maroc a sélectionné pour vous les festivals de l’année 2015 qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.

Festival national du film de Tanger

Du 20 au 28 février: Cinéphiles marocains, ce festival est pour vous. Pendant toute une semaine, vous pourrez découvrir tous les nouveaux films "Made in Morocco", en présence de toute la sphère du cinéma national. Très souvent, les œuvres projetées à Tanger ne sortent en salles que plusieurs mois, voir des années plus tard.

Et c’est également ici que naissent les scandales. Vous vous rappelez de toutes les polémiques autour de Marock, Casanegra ou encore Tinghir-Jérusalem: Les échos du Mellah?. Elles ont toutes commencé à Tanger.

Festival international du cinéma d'animation de Meknès

Du 20 au 25 mars: Organisé en partenariat avec l’Institut français de Meknès, le FICAM est le premier festival du genre au Maroc, mais également en Afrique et dans le monde arabe.

Le festival propose depuis 13 éditions des projections de films d’animations du monde entier (certains en 3D), mais aussi des rencontres avec les grands noms du genre. En 2014 par exemple, le FICAM a mis à l'honneur la création canadienne et a accueilli Eric Goldberg, réalisateur aux Studios Disney et véritable légende vivante de l'animation mondiale.

Festival Jazzablanca de Casablanca

Du 18 au 23 avril: Ne vous fiez pas à son nom, Jazzablanca ne programme pas que du jazz. Ces dernières années, Marcus Miller, Bobby Johnson et Chick Corea se sont produits sur la scène de l’Hippodrome d’Anfa, mais également Joss Stone, Patti Smith, James Blunt ou encore Ibrahim Maalouf.

Et depuis 2014, le festival a aussi commencé à organiser des concerts en plein air, sur la corniche et la Place des nations unies. De quoi satisfaire les attentes du public casablancais, à la fois éclectique et exigeant.

Festival international du documentaire d'Agadir

Du 4 au 9 mai: Première manifestation cinématographique au Maroc à zoomer sur les documentaires, le FIDADOC projette chaque année une trentaine de films issus des cinq continents, qui illustrent la diversité du cinéma documentaire contemporain.

Lancé en 2008, le FIDADOC propose en parallèle des séances d’éducation à l’image destinées aux élèves et étudiants d’Agadir, ainsi que des projections en plein air dans les quartiers de la ville. Une belle initiative dans une ville qui n’a plus aucune salle de cinéma depuis 2012.

Festival Gnaoua et musiques du monde d’Essaouira

Du 14 au 17 mai: Le guitariste français Louis Bertignac l’a qualifié comme étant "le premier festival de jam session de la planète". Chaque année, le festival d’Essaouira attire environ 400.000 spectateurs, parmi eux beaucoup de touristes venus du monde entier pour l’occasion.

Le Festival d’Essaouira aime le métissage culturel, et donne lieu à des concerts exceptionnels. La fusion musicale entre le Maâlem Mahmoud Guinea et Omar Sosa, ou celle entre le Maâlem Hassan Boussou avec le saxophoniste Jack Schwartz Bart resteront dans les annales du festival.

Festival des musiques sacrées du monde de Fès

Du 22 au 30 mai: Considérée comme la capitale culturelle et spirituelle du Maroc, Fès est aussi le berceau d’un des plus beaux festivals de musiques du royaume.

Créé en 1994, le Festival des musiques sacrées est connu dans le monde entier, grâce à une programmation unique en son genre qui propose de faire découvrir les différentes traditions musicales d’Amérique, d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Orient. En 2001, il a d’ailleurs été reconnu par l’ONU, comme "l’un des événements marquants ayant contribué, d’une façon remarquable, au dialogue des civilisations".

Festival Alegria de Chefchaouen

Au cours du mois de mai: C’est le seul festival du royaume à faire la part belle aux musiques latines: sonorités cubaines, brésiliennes ou encore espagnoles.

Niché dans la très agréable ville de Chefchaouen, ce festival est une bouffée d’air frais dans l’univers des événements musicaux organisés au Maroc. Depuis 2007, des artistes marocains et internationaux tels que Oum, Jamal Noumane, Ojos de brujo, Asere ou Vetusta Morla sont venus faire danser les foules.

Festival Mawazine rythmes du monde de Rabat

Du 29 mai au 6 juin: Plus besoin de présenter le plus grand festival de musique du Maroc. Avec ses sept scènes réparties dans toute la capitale, Mawazine attire en moyenne chaque année 2 millions de spectateurs.

Pas étonnant lorsqu’on jette un coup d’œil à sa programmation, composée de stars de la musique internationale, mais également orientale et africaine. Sting, Shakira, Mariah Carey, Kanye West, Santana, BB King, Kadem Saher, Haifa Wahbi, Khaled, Youssou N’Dour ou encore Stromae sont tous venus. Et le meilleur est encore à venir.

Festival Timitar d'Agadir

Du 22 au 25 juillet: Le concept? "Un voyage musical riche et intense réunissant artistes amazighs et artistes du monde à Agadir".

Depuis 12 ans, cet événement est un véritable "melting pop" musical pensé par son directeur artiste, Brahim El Mazned.

Lors de chaque édition, des troupes traditionnelles marocaines sont mises en avant, ainsi que les stars nationales de musique amazighe, chaâbi ou orientale (Izenzaren, Oudaden, Najat Aatabou, Samira Said…). Mais ce n’est pas tout. Timitar a également programmé Marcel Khalifa, Alpha Blondy ou encore Jimmy Cliff.

Festival international du rai de Oujda

Courant août: Khaled, Mami, Bilal, Faudel ou encore Reda Taliani se sont tous produits lors de cet événement. Pas étonnant lorsqu’on sait que le festival fondé en 2007 attire en moyenne 600.000 spectateurs chaque été!

Chaque année, Oujda se transforme en véritable "Mecque du rai", accueillant un grand nombre de fans algériens. Le festival programme régulièrement des artistes comme Booba, Sinik, 113 ou La Fouine, après avoir remarqué un engouement du public de l’Oriental pour le rap français.

Festival Tanjazz de Tanger

Du 9 au 13 septembre: Depuis sa naissance en 2000, Tanjazz a réussi à s’imposer comme l’un des événements culturels phares de la ville du détroit.

Sous la direction de Philipe Lorin, ce festival a fait découvrir aux Tangérois les différents courants de jazz, en programmant au fil des années des musiciens venant des quatre coins du monde. Mention spéciale pour les concerts qui se déroulent dans le sublime Palais des institutions italiennes, à vivre au moins une fois dans sa vie.

Festival L’Boulevard de Casablanca

En septembre: C’est la grand-messe de musique urbaine et alternative au Maroc. Chaque année, des milliers de marocains y viennent de tous les coins du royaume pour écouter du rap, du metal, de l’électro et de la fusion.

Le festival fondé en 1999 par Momo Merhari et Hicham Bahou a permis la découverte d’artistes tels que Don Bigg, Barry, Hoba Hoba Spirit, Haoussa, ou encore H-Kayne. Des têtes d’affiches internationales ont également joué à L’ Boulevard, comme Sepultura, Moonspell, Paradise Lost, Asian Dub Foundation ou encore Mos Def.

Jazz au Chellah à Rabat

Septembre: Chaque année pendant cinq jours, le sublime site historique de Chellah accueille des concerts jazzy "contribuant à renforcer le dialogue interculturel entre l'Europe et le Maroc" selon les organisateurs du festival.

Chapoté par le Maalem Majid Bekkas, Jazz au Chellah a permis, depuis sa création, de nouvelles collaborations musicales en co-produisant des tournées à l’étranger, ainsi que des albums mêlant artistes européens et marocains. Une expérience unique en son genre, dans un lieu emblématique.

Festival des Andalousies atlantiques à Essaouira

Octobre-novembre: Le très discret festival des Andalousies atlantiques est "The place to be" pour les amateurs de musique arabo-andalouse et de flamenco.

Chaque automne, l’événement accueille des musiciens qui partagent une culture commune méditerranéenne, à la fois juive, musulmane et chrétienne. Initié par André Azoulay et dirigé par la chanteuse, musicologue et pianiste Françoise Atlan, ce festival vous fera voyager à travers ses concerts aux quatre coins de la Méditerranée.

Festival International du Film de Marrakech

Décembre: Depuis 2001, le FIFM est le plus grand festival de cinéma du royaume. Mêlant compétition, hommages, et projections dans différents endroits de la ville ocre (salles de cinéma, place Jamaâ El fna, etc.), le festival rassemble de nombreuses personnalités du cinéma marocain et international.

Les plus grandes stars américaines, européennes et asiatiques ont foulé le tapis rouge du FIFM, à l’instar de Martin Scorcese, Leonardo Di Caprio, Abbas Kiarostami, Adil Imam, Sharon Stone, Emir Kusturica, Sharu-Khan, John Malkovich ou encore Susan Sarandon.

Galerie photo Les festivals marocains de musique en quelques instantanés Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.