MAROC
07/01/2015 13h:26 CET

Mohammed Ouzzine limogé par le roi: Dernier coup dur pour le ministre des Sports

Mohammed Ouzzine limogé par le roi: Dernier coup dur pour le ministre des Sports
MAP
Mohammed Ouzzine limogé par le roi: Dernier coup dur pour le ministre des Sports

LIMOGEAGE - Mohammed VI a mis fin, mercredi 7 janvier, aux fonctions du ministre de la Jeunesse et des Sports Mohammed Ouzzine, à la demande de ce dernier.

Un communiqué publié par le cabinet royal indique que cela "intervient suite au rapport présenté au souverain sur les dysfonctionnements qu'a connus l'un des matches de la Coupe du monde des clubs", au complexe Moulay Abdellah de Rabat.

Dysfonctionnements

C'est le ministre lui-même qui a formulé sa demande après avoir pris connaissance du rapport qui "établit la responsabilité politique et administrative directe du ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi que celle de l'entreprise, dans les dysfonctionnements enregistrés au niveau de la réalisation de ce projet", indique le communiqué.

"Défauts dans la réalisation des travaux de drainage des eaux", "aménagement de la pelouse du stade qui ne respectait pas le cahier des charges", "lacunes dans la qualité des travaux réalisés par l'entreprise en charge du projet", "retard enregistré dans le lancement des travaux"... Autant de dysfonctionnements relevés par la commission parlementaire en charge du rapport.

"Le maintien de la programmation du complexe sportif Prince Moulay Abdellah pour abriter une grande manifestation sportive internationale n'était pas judicieux, étant donné que le stade risquait de ne pas être prêt dans les délais impartis", note encore le rapport.

Cette décision intervient après plusieurs semaines mouvementées pour Mohammed Ouzzine:

11 novembre: Annulation de la CAN

Malgré les demandes de report de la Coupe d'Afrique des nations formulées par le ministre, qui invoquait le risque représenté par l'expansion du virus Ebola, la Confédération africaine de football maintient la compétition. Mais annule sa tenue au Maroc. Premier coup dur pour Ouzzine.

13 décembre: Stade trempé et raclettes géantes

Les images font le tour du monde et suscitent un tollé sur la toile marocaine. La pelouse complètement détrempée du complexe Moulay Abdellah de Rabat, lors d'un match disputé dans le cadre de la Coupe du monde des clubs, oblige le staff à "éponger" l'herbe, à l'aide de seaux et de raclettes géantes et à essorer des éponges dans des vieux sot de peinture. "Ouzzine, dégage!" scandent les internautes sur Facebook et Twitter.

19 décembre: Ouzzine interdit de match

Le ministre des Sports, qui a dépêché une commission chargée de faire la lumière sur les dysfonctionnements du stade de Rabat, est suspendu de ses fonctions "relatives à l'organisation de la Coupe du monde des clubs" par le roi. Il a également l'interdiction d'assister à la finale de la compétition entre le Real Madrid et le club mexicain Cruz Azul, le 23 décembre.

7 janvier: Le ministre des Sports est limogé par le roi

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.