ALGÉRIE
04/01/2015 11h:57 CET | Actualisé 04/01/2015 15h:35 CET

In Salah: la mobilisation contre le gaz de schiste prend de l'ampleur

Facebook/In Salah Sun & Power

In Salah reste opposé à l'exploitation du gaz de schiste. La mobilisation ne faiblit pas et gagne en sympathie. Ce dimanche In Salah n'était pas seul. Les habitants d'El Ménéa et de Tamanrasset ont rallié la protestation.

Timidement d'autres localités affirment leur solidarité et annoncent des rassemblements de protestation en soutien aux habitants de In Salah. Les associations qui ont initié ces protestations, ont le vent en poupe d'autant qu'elles appellent à manifester de manière pacifique. Les rumeurs faisant état de protestataires qui auraient incendié le siège de la daïra ont, vite été démenties, photos à l'appui sur les réseaux sociaux.

Galerie photo Voyez les images

Le grand rassemblement prévu pour aujourd'hui y a, d'ailleurs, été tenu. Les militants du moratoire sur le gaz de schiste, soutenus par des dizaines d'habitants, ont organisé un grand sit in devant le siège de la daïra de In Salah, ralliés par les femmes de la ville.


Un événement majeur pour les habitants de ces régions lointaines de la capitale et où des Algériens s'insurgent pour la première fois contre un projet économique en gestation.

"Le gouvernement persiste à forer dans le sol saharien si fragile à la recherche de roches schisteuses un gaz qui risque de tuer toute une ville. On refuse de servir de cobayes", s'indigne-t-on sur place.

Les habitants de In Salah refusent d"être sacrifiés " à nouveau". "Nous réclamons notre droit à la vie", scandait-on encore.

Après le succès du rassemblement de ce matin, les manifestants ont encore une fois invité le gouvernement à apporter des réponses convaincantes à leurs doléances notamment le moratoire sur l’exploitation du gaz de schiste dans le Sahara et l’organisation de manifestations scientifiques publiques et un débat ouvert à l’opinion nationale concernant l’exploitation des énergies non conventionnelles en Algérie.

En attendant les réponses d'Alger, les militants des associations environnementales comptent poursuivre leurs campagnes de sensibilisation et faire du porte-à-porte pour distribuer les communiqués et prospectus appelant à maintenir une mobilisation citoyenne très forte jusqu'à gain de cause.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.