MAROC
03/01/2015 09h:27 CET | Actualisé 03/01/2015 11h:12 CET

Interview exclusive du rappeur Don Bigg pour la sortie du morceau "L9aleb" (EN IMAGES)

INTERVIEW - Ses punchlines avaient manqué à la nouvelle scène marocaine: Don Bigg, de retour avec un troisième album ("Talet"), se confie au HuffPost Maroc. Ce qu'il pense du PJD et de Benkirane, de la hausse des prix, son rapport à Mohammed VI... Le rappeur XXL dit tout!

HuffPost Maroc: Vous venez de clasher Abdelilah Benkirane dans votre dernier clip. Vous lui reprochez quoi?

Don Bigg: Je pense que vous n'avez vu que les premières 30 secondes du clip (rires). Si vous écoutez attentivement "l9aleb", vous vous rendrez compte que les paroles ne concernent pas que le chef du gouvernement mais plusieurs "icônes" de la scène politique marocaine qui ont plus ou moins défrayé la chronique ces deux dernières années d’une part.

D'autre part, je ne clashe pas, je ne fais que relater des faits et une impression personnelle que plusieurs personnes partagent. Je n'ai et n'aurai jamais la prétention de clasher un ministre ou un parlementaire, tout d'abord parce que je ne suis ni un élu ni un ministre mais un simple citoyen qui demande des solutions. Une solution qui, en passant, devrait venir de ceux qu'on paye pour en trouver.

Il n’y a pas eu de hausse du prix du pain, du sucre et de la butagaz. Le prix de Danone dépend de la société qui le produit et non pas du gouvernement. Quant au prix de l’essence, il a baissé. Votre 9aleb (pain de sucre ou suppositoire, ndlr) est imaginaire pour l’instant.

Si vous étiez amateur de pain ou que ce dernier représentait 80% de vos repas, vous auriez remarqué que certes le prix n'a point changé, mais que la qualité et le grammage ont considérablement baissé. Aucune mesure de contrôle et de suivi n'a été mise en place... Pareil pour le butane. Demandez aux familles nombreuses si la fameuse BOUTA tient toujours la quinzaine...

Concerant le sucre et Danone, je pense que c'est d'un autre artiste dont vous parlez. Parce que le 9aleb que je cite dans ma chanson n'est pas le pain de sucre de "Cosumar" que nous connaissons tous. Par contre pour le lait et l’huile, il y'a eu une hausse assez significative à ce niveau. Le 9aleb est tout sauf imaginaire. Médical peut être mais surement pas imaginaire… (rires)

Votre discours dans le clip "L9aleb" résonne comme du Hamid Chabat, connu pour ses discours populistes. Qu’avez-vous à dire pour votre défense?

Merci de réecouter le titre, plus précisément après le premier refrain. Chabat fait partie des gens que je cite, pour ses sorties médiatiques farfelues contre Ssi Benkirane… (La preuve que je ne suis pas un anti Ssi Benkirane)

Benkirane comme vous utilise un langage qui parle aux Marocains. Vous ne l’admirez pas pour ça?

Sans pour autant faire dans l'analyse politique, je dirais que j'ai admiré et que j'applaudis toujours l'approche qu’a eue le PJD pour accéder au pouvoir. Mais il manque du contenu, des actions concrètes. Le marketing accompagne le produit mais ne le crée pas...

Maintenant que vous gagnez bien votre vie, pensez-vous être encore crédible quand vous parlez de la condition sociale des Marocains?

Je ne sais pas d'où vous tenez cette information, que je gagne bien ma vie. C’est très relatif et flou. En tous cas, si l'on suit votre raisonnement, il faudrait dire aux gens qui ne sont pas atteints de sida d’arrêter d'en parler; aux riches présentateurs de télé ou présidents d’associations d’arrêter d’organiser des téléthons... Et pourquoi pas avoir des ministres pauvres aussi.

Que répondez-vous à ceux qui vous accusent de rouler pour le PAM?

D'abord je leur réponds que je ne roule pour aucun parti si ce n'est le parti du Maroc, aux côtés de Sa Majesté. A ceux qui disent que j'ai une tante au PAM, je leur réponds que je ne savais pas que l'affiliation à un parti se transmettait génétiquement ou que c’était héréditaire.

Je sais que je vais choquer plus d'un mais moi-même je ne crois toujours en aucun des partis politiques. Et le jour ou je voudrais m'afficher avec un parti que je soutiens je le ferai publiquement, tout simplement parce que c’est mon droit en tant que citoyen marocain... N'est ce pas ? Don Bigg est là pour dénoncer et nullement pour influencer un public aussi averti soit-it.

L’équipe de Mission Impossible V a enregistré le teaser du film dans votre studio DBF. A cette occasion, vous avez rencontré l’acteur américain Ving Rhames. Une anecdote à nous raconter?

Nous l'avons obligé à enlever ses chaussures avant d’entrer au studio, tout simplement parce que c'est une règle chez DBF.

Galerie photo Don Bigg en images Voyez les images

LIRE AUSSI:Don Bigg dévoile son nouveau single: L9ALEB

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.