MAROC
01/01/2015 08h:29 CET | Actualisé 01/01/2015 16h:21 CET

Affrontement à Oujda : Lahcen Daoudi reconstitue les faits (VIDÉOS)

UNIVERSITÉS - Dix jours après les affrontements qui ont opposé des étudiants de la faculté de droit de Oujda et les forces de l’ordre, le ministre de l'Enseignement supérieur est revenu sur les faits.

Message de Lahcen Daoudi: non contents d’avoir échoué aux épreuves d’accès au master de la faculté de droit d’Oujda, des étudiants observent un sit-in de trois jours, à l’issue duquel ils décident de bloquer l’accès aux autres étudiants.

Les autorités sont intervenues en envoyant "un effectif réduit" de forces de l’ordre pour s’enquérir de la situation. En face des étudiants, explique le ministre, étaient armés de pierres et d’oignons… "pour faire des bombes lacrymogènes."

S’ensuit donc un affrontement où deux forces de l’ordre ont eu des blessures graves. Parmi les instigateurs de l’incident, poursuit le ministre, se trouvent des éléments qui avaient été expulsés de l’université.

"Est-il normal que l’on veuille accéder à un master par la force ?", s’interroge-t-il. Selon Lahcen Daoudi, la faculté propose sept masters, ouverts à l’échelle nationale, qui ne peuvent accueillir que 240 étudiants, sur les 900 ayant eu leur licence.

"Nous sommes pour le respect de la loi et pour la transparence", conclut le ministre, insistant sur le fait que l’accès au master ne saurait être imposé par la force.

Pour rappel, les forces de l'ordre étaient intervenues, lundi 22 décembre, pour rétablir l'ordre au sein de la faculté de Droit de Oujda "où des étudiants d’extrême gauche (faction estudiantine "Kaidi") ont bloqué l'accès au bâtiment des masters en y dressant des tables" selon un communiqué de la wilaya de la région de l'Oriental.

LIRE AUSSI: Oujda: Affrontements entre étudiants et forces de l'ordre (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.