ALGÉRIE
23/12/2014 05h:54 CET | Actualisé 23/12/2014 16h:13 CET

L'émir de "Jund El Khilafah" éliminé par l'armée algérienne

Facebook

Gouri Abdelmalek, alias Khaled Abu Selmane et émir du groupe terroriste "Jund El Khilafah", a été tué avec deux de ses acolytes dans une embuscade tendue par les éléments de l'Armée Nationale Populaire (ANP), dans la nuit du 22 au 23 décembre à l'entrée de la ville des Issers, à 60 km à l'est d'Alger.

Le terroriste du groupe "Jund El Khilafah", qui a prêté allégeance à l'État Islamique et exécuté en septembre le ressortissant français Hervé Gourdel, était à bord d'un véhicule léger, accompagné de deux autres terroristes, rapporte aujourd'hui 23 décembre le quotidien francophone El Watan.

Ils ont été éliminés à une centaine de mètres de l'école nationale de la gendarmerie, selon la même source.

Khaled Abu Selmane est l'auteur de nombreux actes terroristes et attentats kamikazes perpétrés entre 2007 et 2011 dans la capitale algéroise et la wilaya de Boumerdès. Selon la télévision privée Ennahar, il serait conu par les services de sécurité et recherché depuis 1995.

Ce natif de Si Mustapha dans la wilaya de Boumerdès, a été l'émir de la Katibet El Arkam, groupe terroriste qui opérait dans les environs de sa wilaya natale. Il est surtout l'auteur du kidnapping et de l'exécution en septembre du touriste français Hervé Gourdel à Tikdjda, en Kabylie.

L'élimination de ces trois terroristes y compris l'émir du groupe terroriste, vient s'ajouter à celles des deux assassins du guide niçois, intervenue le mois dernier par les forces armées algériennes.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.