23/12/2014 12h:06 CET | Actualisé 05/05/2015 06h:35 CET

Le relifting de Casablanca: Le wali et le maire présentent leur projet

PROJET - Le plan de développement stratégique de Casablanca (2015-2020) a été présenté par le wali de la région du Grand Casablanca, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Khalid Safir et le maire de la capitale économique, Mohamed Sajid.

Intervenant à cette occasion, Safir a passé en revue les axes du Plan de développement du Grand Casablanca, lancé par Mohammed VI, le 26 septembre 2014, soulignant que ce plan qui s'étendra sur 6 ans, a pour objectif d'assurer le développement de la métropole, à travers la mise en œuvre d'une série de projets d'une valeur globale de 33,6 milliards de dhs.

Répartition des budgets en millions de dirhams

Selon ses concepteurs, "ce plan de développement stratégique (...) vise à réconcilier la ville avec ses habitants en améliorant leur cadre de vie, optimiser la mobilité aussi bien en termes de temps d'attentes et de déplacement que de coût (tramway, ponts), développer une offre de divertissement, promouvoir l'attractivité économique et améliorer le climat d'affaires".

Pour sa part, le président du conseil de la ville, Mohamed Sajid a rappelé, à cet égard, la signature de quatre conventions relatives à la réhabilitation et la mise à niveau des infrastructures de divertissement et de loisirs du Grand Casablanca (1,13 milliard de dhs) et à l'aménagement du littoral touristique visant l'aménagement des corniches d'Al Hanek, Mohammedia, Dar Bouazza et la mise à niveau de la corniche Ain Diab pour un montant de 700 millions de dhs.

D'autres conventions ont été également conclues portant sur des actions de marketing territorial (300 millions de dhs), la mise à niveau et l'équipement des quartiers dits "sous-équipés" (2 milliards dhs), l'amélioration de la mobilité et des moyens de transports publics (16 milliards dhs) et la construction des équipements publics projetés dans le cadre des opérations de lutte contre l'habitat précaire (750 millions dhs).

LIRE AUSSI: Casablanca: nouvelle ville, nouvelle vie

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.