MAGHREB
21/12/2014 14h:05 CET | Actualisé 21/12/2014 14h:07 CET

Tunisie: L'équipe de Béji Caïd Essebsi crie victoire, celle de Moncef Marzouki évoque un écart très "serré"

AFP/Facebook

Les équipes de campagne des deux candidats à la présidentielle n'ont pas perdu de temps pour donner leur premières estimations des tendances. Simultanément, au moment de la fermeture des bureaux de vote en Tunisie, à 18h, Adnen Manser, directeur de la campagne du président sortant Moncef Marzouki et Mohsen Marzouk, son homologue pour la campagne de l'ancien Premier ministre Béji Caïd Essebsi, ont tenu une conférence de presse lors desquelles aucun des candidats ne s'est avoué vaincu.

L'équipe de Béji Caïd Essebsi crie victoire

Mohsen Marzouk a brièvement déclaré que le candidat de Nida Tounes avait remporté le second tour des élections.

"Cette victoire nous l'acceptons avec humilité parce qu'il y a devant nous un grand travail pour le développement de la Tunisie" a déclaré Mohsen Marzouk.

L'équipe de campagne du candidat de Nida Tounes n'a cependant pas donné de chiffres, ni annoncé un écart confortable, contraiement aux déclarations faites au soir du premier tour.

Dans le quartier général, les militants fêtaient l'annonce de cette "victoire".

Adnen Manser parle d'un écart très "serré"

Lors d'une conférence de presse tenue au même moment à Tunis, Adnen Manser, directeur de campagne de Moncef Marzouki ne s'est pas avancé sur les résultats éventuels, mais a nié la victoire du camp adverse.

"Les choses vont être très serrées et l’écart entre les deux candidats se compte en milliers de voix et non en centaines de milliers. Le décompte de chaque voix est une responsabilité à part entière. ", a-t-il déclaré.

Adnen Manser a souhaité rester vigilant devant les sondages de sortie des urnes "qui ne seraient pas pertinents. Beaucoup d’électeurs ayant refusé de donner le nom du candidat pour lequel ils ont voté, la marge d’erreur sera plus grande."

Il a également réfuté les propos de Mohsen Marzouk en déclarant "l’autre candidat a annoncé d'ores et déjà sa victoire, cette information n'est pas fondée".

Adnen Manser a enfin assuré que son candidat acceptera les résultats du scrutin, rappelant que seule l'Instance électorale était habilitée à les donner.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.