MAROC
21/12/2014 05h:00 CET | Actualisé 02/02/2015 06h:56 CET

Le Real Madrid et les supporters marocains: Une histoire qui dure depuis les années 1920

Les supporters de la Peña Casa Madridista lors de la finale de la Coupe du monde des clubs, le 20 décembre 2014
Peña Casa Madridista
Les supporters de la Peña Casa Madridista lors de la finale de la Coupe du monde des clubs, le 20 décembre 2014

FOOTBALL - Samedi 20 décembre, plus de 700 supporters de Madrid, membres de la Peña Casa Madridista sont venus encourager les Merengue, opposés aux Argentins de San Lorenzo battus 2-0 en finale de la Coupe du monde des clubs. Zoom sur ces fans inconditionnels du Real Madrid.

Du noir et blanc à la couleur, une grande partie des Marocains entretiennent une longue histoire avec le Real Madrid et ce depuis l'épopée du légendaire Alfredo di Stefano, meilleur joueur du Real de tous les temps, Raymond Kopa, le Zidane des temps anciens, Ferenc Puskas, Emilio Butragueno et bien d'autres, plus galactiques les uns que les autres.

La première Peña, groupement d'ultras et supporters du club, a vu le jour en 2004 à Casablanca puis en 2005 à Tétouan avec comme objectif, de réunir les fans du Real, et évidemment encourager le club madrilène. Ces associations organisent également des voyages au Santiago Bernabeu, l'antre du Real Madrid, et procèdent par ailleurs à des activités sociales, destinées notamment aux catégories les plus démunies.

real madrid maroc

Un boucher aux couleurs du Real Madrid (Photo: Flickr-cc)

ll était une fois, la télé espagnole

Dans les années 1930 et 1940, l'engouement pour le club de la capitale espagnole est déjà très fort: les cafés Ziana, Saniet Rmel et Bab Loqla, situés dans les quartiers nord de la ville de Tétouan, où l'on captait facilement les chaînes espagnoles, peinaient à satisfaire leurs clients, selon Anas Sordo, président délégué de l'association des amis et supporters du Real Madrid à Tétouan.

Ce dernier, nostalgique, se remémore un match comptant pour la Liga, opposant le Moghreb de Tétouan au Real Madrid en 1952, et qui s'était soldé par le score nul de 3 buts partout.

Autre fait historique important: en hommage à l'ancien joueur tétouanais, Mohamed Jebli, les anciens joueurs du Real disputaient en 1970 à Tétouan, un match auquel s'étaient invités des joueurs de haut calibre, de la trempe de De Stefano ou encore Luis del Sol...

La fiesta!

En ce soir de finale de la Coupe du monde des clubs, plus de 700 supporters de Madrid, membres de la Peña Casa Madridista sont venus encourager les Merengue, opposés aux Argentins de San Lorenzo. Les supporteurs, tout de blanc vêtus, filment comme à l'accoutumée leur rassemblement, colorés par les chants et slogans du club dix fois champion d'Europe. Ces vidéos sont ensuite postées sur les réseaux sociaux et ont pu être visionnées par les responsables de Real Madrid TV, qui les ont utilisés dans leurs émissions télévisées.

Cela fait quelques temps que les membres de la Peña Casa Madridista s'affairent, pour préparer leur déplacement à Marrakech. Aussitôt obtenu l'aval des dirigeants du Real Madrid, les fans du club se sont attelés aux préparatifs pour fêter comme il se doit la présence du Real Madrid au Maroc.

"Durant les 90 minutes de la partie, les supporters marocains ont scandé les noms de chaque joueur madrilène, donnant au Grand Stade de Marrakech des airs de Santiago Bernabeu'', confie Tayeb Smili, responsable de la communication de Pena Casa Madridista.

En plus des matches du Real face au club tétouanais qui évoluait, à l'ère du protectorat, en Liga, le club merengue compte également une histoire toute particulière avec l'AS FAR, qui l'a dominé en 1962 en Coupe Mohammed V, un tournoi amical qui mettait aux prises le champion du Maroc et trois clubs étrangers parmi les plus prestigieux du monde. Lors de cette compétition, dont la dernière édition avait eu lieu à Casablanca en 1989, la participation de l'AS FAR fut retentissante puisqu'il a battu (4-3), en match de classement, le club merengue, composé d'une armada de joueurs dont Puskas, Santamaria, Marquitos, Di Stefano, Amancio et Zocco.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.