ALGÉRIE
18/12/2014 14h:14 CET | Actualisé 18/12/2014 14h:30 CET

Bernard Cazeneuve à Alger dénonce l'islamophobie: "On ne laissera rien passer!"

Facebook/Ambassade de France en Algérie

En visite officielle en Algérie, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fermement condamné "toute manifestation d’islamophobie" et a dévoilé les principales mesures de la nouvelle loi de l’immigration en préparation en France, lors d’un point presse, jeudi 18 décembre à Alger.

"Il y a des actes terroristes abjects qui choquent le monde et les Français […] mais pour nous ces actes n'ont rien à avoir avec la religion musulmane qui est une religion dont le texte et esprit poussent au respect et à la tolérance de l'autre", a déclaré Bernard Cazeneuve lors de son allocution devant les médias tenue après sa rencontre, dans la matinée, avec le ministre des Affaires et des Wakfs, Mohamed Aïssa, son homologue Tayeb Belaïz et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

cazeneuve

Le ministre français a souligné la détermination de la France à lutter contre toutes formes de racisme. "Toute manifestation d’islamophobie doit être poursuivie et condamnée car on ne négocie pas avec les valeurs de la République"", a-t-il indiqué, citant explicitement les propos du chroniqueur français Eric Zemmour sur la "déportation" des musulmans de France. "Certaines paroles peuvent blesser et diviser et la France ce n'est pas cela. Nous ne laisserons rien passer".

LIRE AUSSI: "Déporter 5 millions de musulmans": Les propos de Zemmour dénoncés par Bernard Cazeneuve

Un titre pluriannuel de séjour pour les étrangers

Interrogé sur le contenu de la nouvelle Loi sur l’immigration en préparation en France, Bernard Cazeneuve a indiqué qu’elle comportera deux textes : un sur l'asile et un autre sur l'immigration. Ce dernier consacre la création d’un "titre pluriannuel de séjour", un titre de quatre ans attribué après la première année sur le territoire français avant l’obtention de la carte de séjour de dix ans.

"Ce titre permettra de faciliter les démarches des étrangers et simplifier les procédures auprès de la préfecture", a indiqué le ministre rappelant que les étrangers en France doivent renouveler leur titre de séjour chaque année.

Une visite intime à Oran

LIRE AUSSI: Plus de 10.000 médecins algériens exercent dans les hôpitaux de France

A la suite de sa journée à Alger, Bernard Cazeneuve se rendra dès ce soir à Oran, à l’ouest du pays, où il rencontrera le préfet et le maire. "Je vais aussi me rendre sur certains lieux qui sont pour moi des lieux de mémoire car j’ai une histoire personnelle avec l’Algérie", a ajouté le ministre de l’Intérieur précisant que son arrière-grand-père et quelques membres de sa famille étaient enterrés à Oran. "Il y aura une séquence ministre de l’Intérieur et une séquence de l’intérieur" a subtilement plaisanté Bernard Cazeneuve qui visite l’Algérie pour la première fois.

LIRE AUSSI:La lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue au menu de la visite de Cazeneuve à Alger

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.