MAROC
11/12/2014 08h:57 CET | Actualisé 11/12/2014 09h:28 CET

Ouarzazate: Découverte en images des lieux de tournage de "Game of Thrones", "Gladiator", "Babel"...

CINÉMA – "Ali Baba et les quarante voleurs", "Astérix et Obélix", "Kingdom of Heaven", "Game of Thrones"… Autant de films et séries télévisées qui ont choisi, ces soixante dernières années, de poser leurs caméras dans la terre ocre de Ouarzazate et sa région, au sud du Maroc.

A l’occasion de la 14ème édition du Festival International du Film de Marrakech, qui se tient jusqu’au 13 décembre, une visite était organisée afin de promouvoir la région auprès des professionnels du cinéma et représentants de médias internationaux.

Hollywood dans le désert

Réputée pour ses paysages à couper le souffle, la province de Ouarzazate, située à 200 kilomètres de Marrakech, a vu défiler les plus grands noms du cinéma international. De Martin Scorsese à Ridley Scott, en passant par Gérard Depardieu et Brad Pitt… Tous ont foulé les grandes étendues de celle que l’on surnomme la "porte du désert".

Mais business is business: pour les studios de cinéma implantés ici, les productions étrangères peuvent être une mine d’or. Pour les locaux aussi, "qui représentent désormais près de 80% du personnel embauché lors des tournages", rappelle Amine Tazi Hamida, directeur des célèbres studios de cinéma Atlas et CLA.

Temples égyptiens, maisons chinoises, murailles moyenâgeuses et catapultes en bois se dressent sur des milliers de mètres carrés au milieu des plaines quasi désertiques du sud marocain avec, en toile de fond, le mont Toubkal et les sommets du Haut-Atlas enneigé. Tranchant avec les traditionnelles maisons en terre crue caractéristiques de la région, ces décors de films en bois et plâtre se fondent pourtant parfaitement dans le paysage.

C’est là qu’a choisi de tourner Michael Prupas (Muse Entertainment) pour sa série "King Tut", qui sortira à l’été 2015. Au milieu des colonnades égyptiennes colorées, des murs couverts de hiéroglyphes et des reconstitutions de temples antiques, le producteur canadien sert de guide et fait visiter les différents lieux de tournage de la série sur la vie de Toutânkhamon, fier d’indiquer que l’acteur Ben Kingsley figure au casting.

Galerie photoVisite des studios de Ouarzazate Voyez les images

Hors du temps

Non loin des studios, à une vingtaine de kilomètres de là, c’est un autre genre de décor qui s’offre aux yeux des visiteurs, typique de la région cette fois-ci. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le ksar d’Aït Ben Haddou, groupement de majestueuses maisons en pisé entourées de murailles, plonge ses pieds dans l’oued El Maleh, sous un ciel bleu écrasant.

Pour y accéder, des gros sacs de sable sont posés sur l’eau afin de traverser la rivière en crue à pieds secs. C’est dans cet impressionnant décor qu’a été tourné "Lawrence d’Arabie", sorti en 1962. On aperçoit encore le trou béant dans la porte principale du village, qui explose dans une scène du célèbre film historique.

"Les productions de 'Sodome et Gomorrhe', 'Gladiator' ou 'La dernière tentation du Christ' sont également venues tourner ici", rappelle Abderrazak Zitouni, président de la Commission du Film de Ouarzazate, face à la foule de journalistes, acteurs et réalisateurs étrangers venus visiter les lieux.

Les flashs crépitent devant la beauté du paysage, les talons s’enfoncent dans la terre argileuse et les pas se font hésitants sur la rivière.

Dans cet endroit reculé du pays, où les plus grandes stars internationales se sont pressées, les maisons collées au flanc de la colline semblent hors du temps. Pourtant, la vie suit son cours à Aït Ben Haddou: huit ou dix familles continuent d’y vivre, à l’ombre de la forteresse. C’est peut-être ça qui fait, aussi, le charme de la région.

Galerie photoVisite des studios de Ouarzazate Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.