MAROC
05/12/2014 06h:56 CET

#100DHpouraider: Les internautes se mobilisent pour venir en aide aux victimes des inondations

Un hélicoptère de secours dans la région de Guelmim, frappée par les pluies torrentielles, novembre 2014
DR
Un hélicoptère de secours dans la région de Guelmim, frappée par les pluies torrentielles, novembre 2014

COLLECTE - Dix jours après les premières inondations qui ont frappé le sud du pays, plusieurs initiatives ont vu le jour pour venir en aide aux populations sinistrées.

Sur Twitter, le hashtag #100DHpouraider a été lancé mercredi 3 décembre par des internautes qui proposent, via une plateforme de crowdfounding, de verser 50 dirhams minimum dans une cagnotte collective. Celle-ci sera ensuite reversée intégralement à la Banque alimentaire du Maroc, en faveur des victimes des intempéries.

Sur la plateforme, plus de 180.000 dirhams ont déjà été collectés, sur un objectif de 295.000 dirhams. Le premier objectif de 100.000 dirhams avait été atteint en moins de 24 heures. A ce jour, on comptabilise plus de 700 contributeurs.

Plusieurs grandes entreprises ont également mis la main au porte-monnaie, comme le groupe Saham (100.000 dhs), la Fondation Addoha (80.000 dhs), Managem (60.000 dhs) et l’opérateur Méditel (45.000 dhs). Jeudi soir, plus de 440.000 dirhams avaient ainsi été levés.

Le succès de cette initiative est relayé en permanence par les internautes sur les réseaux sociaux, qui appellent d’autres grandes entreprises marocaines à suivre l’exemple en contribuant à la cagnotte.

L’opération, qui devait se finir ce vendredi soir, sera finalement prolongée jusqu’au 11 décembre.

D’autres opérations pour aider les populations sinistrées ont été lancées par des associations comme l’ATAA Charity Foundation, la Caravane d’urgence des Jeunes leaders marocains, ou encore l’Opération Maroc Généreux.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.

Galerie photo Inondations à Guelmim Voyez les images