ALGÉRIE
29/11/2014 07h:11 CET | Actualisé 27/07/2015 03h:35 CET

Plus de 10.000 médecins algériens exercent dans les hôpitaux de France

Facebook/groupecampus

Plus de 10.000 médecins algériens exercent dans les hôpitaux de France, selon une étude du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) du pays éponyme, rendue publique jeudi 27 novembre sur son site Internet.

Un taux qui représente 25% du nombre total de médecins étrangers, estimés à 40.354 en activité régulière.

71.1% des médecins algériens exerçant en France sont diplômés des universités de l’Hexagone. 27.7% sont quant à eux diplômés en Algérie. Ce pourcentage représente à son tour 55.6% du nombre total de médecins diplômés à l’étranger et non en Europe, soit 22.658 recensés par le CNOM.

La même étude révèle que 63.4% des médecins algériens semblent plus attirés par l’exercice salarié; 20.1% d’entres eux exercent toutefois une activité libérale.

Par ailleurs, les médecins algériens représentent entre autres 41% des psychiatres, 36.9% des ophtalmologues, 15.7% des gynécologues et 21.5% des chirurgiens étrangers.

Ils sont en majorité concentrés dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et dans le pourtour méditerranéen, indique le Conseil français de l’Ordre des Médecins.

L’Algérie, le Maroc (11.5%) et la Tunisie (7.1%) représentent à eux trois 43.6% des médecins étrangers, "en raisons de leurs liens particuliers géopolitiques et historiques avec la France".

Ils atteignent avec les ressortissants de la Roumanie, le Liban, la Syrie et d’autres pays européens ou extra-européens, 20.000 médecins étrangers.

médecinsfrançaisalgeriens

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.