ALGÉRIE
22/11/2014 10h:20 CET | Actualisé 22/03/2016 04h:31 CET

L'Algérien Belgacem Haba parmi les 100 scientifiques les plus productifs aux États-Unis

Facebook/LÉconews

Il s'appelle Belgacem Haba, il est algérien et chercheur en électronique. Il est surtout classé parmi les 100 inventeurs les plus productifs aux États-Unis, avec 45 brevets d'invention depuis le début de l'année 2014 jusqu'au mois d'août.

Une deuxième prouesse pour le scientifique algérien, qui a déjà été sélectionné en 2012 parmi les 100 scientifiques les plus innovants, se classant à la quarantième position.

"Il fallait avoir plus de 48 brevets pour prétendre à une place", a-t-il déclaré au quotidien francophone Reporters. Il avait obtenu la même année 66 brevets d'invention en électronique.

L'inventeur algérien dispose désormais de 894 brevets d'invention à son actif, délivrés et en cours d'obtention. Un nombre qui pourrait très prochainement atteindre 900, selon la même source.

Le scientifique Belgacem Haba s'est distingué avec la création de caméras miniatures pour téléphones portables et sa participation dans le développement hardware de la Play Station de Sony.

Effectué par Advameg INC, organisme américain spécialisé dans la gestion de données, ce classement s'adresse aux scientifiques américains et étrangers ayant déposé leurs brevets dans les États-Unis d'Amérique.

Aucun classement n'a été effectué l'année précédente par l'organisme cité ci-dessus, précise le quotidien. En 2013, Belgacem Haba a rejoint le géant Google.

Son aspiration est de contribuer au développement de l'Algérie. Il est d'ailleurs un des organisateurs de la plate-formeAlgerian Start-up Initiative, destinée à promouvoir la création d'entreprises dans le domaine technologique.

L'inventeur algérien a également lancé "Algerian Inventors", base de données répertoriant des scientifiques algériens brevetés dans divers domaines. Plus de 400 inventeurs avec 2000 brevets délivrés et en cours d'obtention y sont enregistrés.

Belgacem Haba a quitté l'Algérie dans les années 1980 pour atterrir aux États-Unis. Diplômés de plusieurs établissements universitaires, il a exercé dans un centre de recherche d'IBM, avant de créer son entreprise High Speed Interconnect.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.