08/11/2014 12h:08 CET | Actualisé 08/11/2014 12h:08 CET

Peugeot dément l'ouverture d'un centre d'ingénierie au Maroc

Peugeot dément l'ouverture d'un centre d'ingénierie au Maroc
Ricardo Giaviti/Flickr
Peugeot dément l'ouverture d'un centre d'ingénierie au Maroc

AUTOMOBILE - Le démenti est tombé vendredi 7 novembre. Peugeot PSA Citroën affirme ne pas envisager l’ouverture d’un centre de R&D au Maroc en partenariat avec le groupe d’ingénierie Altran, contrairement à ce qu’a annoncé Reuters dans une dépêche publiée mercredi 5 novembre.

"Altran va créer un centre de recherche et développement au Maroc pour le compte de PSA dans le cadre de la stratégie d’économies du constructeur automobile. Le site, fraîchement inauguré à Casablanca, emploiera d’ici deux ans environ 1 500 personnes", affirmait l’agence.

Cité par Usine Nouvelle, site français dédié à l’information économique, Pierre-Olivier Salmon, un porte-parole de Peugeot, a déclaré: "Il n’y a pas de projet d’implantation d’un centre de R&D du groupe au Maroc et encore moins celle d’une usine d’assemblage".

Même son de cloche auprès d’Altran, le spécialiste du conseil en ingénierie avancé basé à Casanear Shore, qui affirme ne pas envisager d’extension: "Notre centre au Maroc emploie 250 personnes. L'objectif est de doubler ce chiffre dans les prochaines années. Nous réalisons à Casablanca des prestations pour plusieurs clients dont PSA".

L’information, largement relayée par la presse marocaine, indiquait que l’ouverture d’un centre de R&D ne serait, pour le groupe, qu’un premier pas vers l’implantation d’une usine d’assemblage à bas coûts au Maroc, suivant la trace Renault.

La rumeur de l’installation d’une usine low cost de Peugeot au Maroc court en fait depuis novembre 2013, lorsque Le Parisien a fait écho d’une rencontre discrète entre Moulay Hafid Elalamy et Arnaud Montebourg, alors ministre français du Redressement productif, pour "déminer un dossier sensible: l'éventuelle ouverture d'une usine automobile Peugeot à Tanger, dans la zone industrielle de Tanger Med."

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.