MAROC
06/11/2014 06h:47 CET | Actualisé 06/11/2016 11h:47 CET

La Marche verte au Maroc, les deux chansons entêtantes

MARCHE VERTE - Il y a 41 ans, Hassan II appelait les Marocains à marcher vers le Sahara.

Au lendemain de la Marche verte, "les Jil Jilala" composent et interprètent "Laâyoune Ainiya" (Laâyoune, mes yeux), un chant nationaliste ou le groupe exprime son attachement au Sahara. La chanson est toujours un tube, souvent reprise lors des mariages et autres festivités.

Autant que "Nidae El Hassan" (Appel de Hassan), qui n’a pas pris une ride en plusieurs décennies. Cette chanson composée de couplets dédiés au Sahara ("Ô mon pays, tu es devenu libre, notre ambition doit se concrétiser avec la Marche verte…"), a été enregistrée dans les locaux de la SNRT.

Dans le casting, on retrouve Latifa Amal, Abdallah Issami, Fathallah Lamghari, Abdelmounaim Jamai, Mahmoud El Idrissi, Bahija Idriss et d’autres vedettes nationales des années 70, qui ont répondu à l'appel de la patrie (et de Hassan II). Un tube au succès sans équivoque, qui subsiste à l’heure actuelle:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.