MAROC
05/11/2014 08h:39 CET | Actualisé 06/11/2016 11h:48 CET

La Marche verte en 5 dates-clés

La Marche verte, le 6 novembre 1975
MAP
La Marche verte, le 6 novembre 1975

ANNIVERSAIRE - C’était il y a 41 ans. Jeudi 6 novembre, le Maroc célèbre l’anniversaire de la Marche verte, un cortège de 350.000 personnes lancé par le roi Hassan II pour récupérer le Sahara, occupé par l’Espagne. Retour en 5 dates-clés sur cet événement qui marqua l’histoire marocaine.

26 septembre 1975

Comme son père l’avait promis au lendemain de l’indépendance marocaine, le roi Hassan II entend récupérer le Sahara, sous occupation espagnole. Il organise une réunion à huis clos le 26 septembre 1975 avec ses gouverneurs, les informant de son projet. Près de 700 fonctionnaires suivent alors un entraînement spécialisé afin de se préparer à reprendre le territoire aux mains des Espagnols, dans le plus grand secret.

16 octobre 1975

Après une mission des Nations unies au Sahara au printemps 1975, le Tribunal international de La Haye publie un rapport, le 15 octobre, confirmant l’existence de liens entre le royaume marocain et certaines tribus sahraouies, avant la conquête de l’Espagne un siècle plus tôt. La Cour affirme néanmoins que le droit à l’autodétermination prévaut. Mais le 16 octobre, à 18h30, le roi prononce à Marrakech un discours annonçant son plan de libération du Sahara.

"Je dis à l’Espagne que 350.000 Marocains et Marocaines entreront dans le Sahara. Dans le cas où un obstacle viendra à se dresser sur votre chemin, il serait de notre devoir de nous défendre. Et dans le cas où il y aurait des éléments étrangers autres que les forces espagnoles, nous leur rentrerons dedans", proclame Hassan II dans cette allocution restée célèbre.

5 novembre 1975

Après l’envoi de convois de véhicules, trains, bateaux et avions vers le sud, les premiers marcheurs commencent à partir le 23 octobre. Le 31, un détachement de forces armées marocaines regagne le nord-est du Sahara. Le 5 novembre, dans un nouveau discours prononcé à Agadir, le roi appelle les Marocains à "fouler leur terre", "palper leurs sables" et "embraser un sol qui fait partie intégrante de leur pays".

6 novembre 1975

Le lendemain, le 6 novembre au petit matin, l’opération Fath (ou Marche verte) est lancée. Des milliers d’hommes et de femmes – elles représentent 10% du convoi – se lancent dans le désert, drapeaux, corans et portraits du roi à la main. La symbolique est forte. Plusieurs milliers de personnes franchissent la frontière avec le Sahara. Face à ce flot humain, les dernières troupes espagnoles présentes sur le terrain battent en retraite.

14 novembre 1975

Les accords de Madrid statuant sur le partage du Sahara sont signés par l’Espagne, le Maroc et la Mauritanie. Ils prévoient la partition du territoire entre le Maroc, qui obtient la souveraineté de deux tiers du Sahara (nord), et la Mauritanie, qui obtient le tiers sud restant.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.