MAROC
31/10/2014 08h:50 CET | Actualisé 23/11/2014 10h:23 CET

Ils gravissent le Kilimanjaro pour soutenir les enfants de Gaza

Le 28 octobre 2014, Chafik, Jihad et Youssef ont atteint le sommet du Kilimanjaro qui culmine à 5895 mètres d’altitude.
Capture d'écran/Instagram
Le 28 octobre 2014, Chafik, Jihad et Youssef ont atteint le sommet du Kilimanjaro qui culmine à 5895 mètres d’altitude.

AVENTURE - C’était le 28 octobre. Après sept jours de marche et une dernière ascension de sept heures, Chafik, Jihad et Youssef, trois amis d’origine marocaine, ont atteint le sommet du Kilimanjaro, qui culmine à 5895 mètres d’altitude.

Vêtus d'une djellaba et coiffés d'un tarbouche, ils ont immortalisé le moment en plantant un drapeau marocain sur le mont.

"Les dernières heures ont été très difficiles. On avançait en dormant pendant que nos guides chantaient pour nous garder réveillés. L'arrivée au sommet s'est faite avec le lever du soleil. Magique", écrivent-ils sur la page Facebook dédiée à leur projet baptisé "Kilimanjaro Climb for the Children of Gaza".

Les trois jeunes hommes avaient décidé de partir à la conquête du plus haut sommet d’Afrique, situé en Tanzanie, en soutien aux enfants de Gaza.

"Au-delà du challenge sportif, nous avons souhaité que cette aventure soit l'occasion de réunir des fonds pour un projet humanitaire destiné aux enfants de Gaza par le biais du Secours islamique", expliquent les trois jeunes qui se disent "assoiffés d’aventures et de parcours sportifs". "Nous avons choisi cette association pour participer à notre échelle à la reconstruction d'une vie normale pour les enfants de Gaza".

Les trois amis, qui ont choisi de prendre à leur charge les frais du voyage, espèrent ainsi sensibiliser leurs proches, amis et collègues à cette cause, et lever des fonds qui seront ensuite intégralement reversés à l’ONG. A ce jour, ils ont récolté près de 3500 euros (en Europe et au Maroc), qu'ils tripleront de leur part pour atteindre 10.000 euros, indique l'un des jeunes alpinistes au HuffPost Maroc.

Chafik, Jihad et Youssef ne sont pas les seuls à avoir tenté l’ascension du Kilimanjaro pour une cause humanitaire. En 2009, après la première guerre entre Israël et la bande de Gaza, trois jeunes avaient également grimpé le sommet africain en soutien aux enfants de Gaza.

En 2014, la guerre de Gaza a fait plus de 2.000 morts dans l’enclave palestinienne, dont plus de 400 enfants.

They made it ! #Bro #KilimanjaroClimbForTheChildrenOfGaza #Proud

Une photo publiée par @aboreala le

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.