MAROC
27/10/2014 17h:35 CET | Actualisé 09/02/2015 12h:53 CET

#10BooksChallenge: La bibliothèque idéale de Fouad Laroui, Tahar Ben Jelloun et Abdellah Taïa

#10BooksChallenge: La bibliothèque idéale de Fouad Laroui, Tahar Ben Jelloun et Abdellah Taïa
Flickr
#10BooksChallenge: La bibliothèque idéale de Fouad Laroui, Tahar Ben Jelloun et Abdellah Taïa

LITTERATURE - Fouad Laroui, Tahar Ben Jelloun et Abdellah Taïa ont accepté de relever le défi du 10 Books Challenge. Le HuffPost Maroc vous livre leurs dix ouvrages préférés.

Fouad Laroui

fouad laroui

1. L’Origine des espèces de Charles Darwin. L’exemple-même du travail scientifique scrupuleux, intelligent, intègre. Un modèle. À lire attentivement avant de s’immiscer dans le débat sur l’évolution.

2. Tristes tropiques de Claude Lévi-Strauss. Ce chef d’œuvre allie la pertinence de l’observation scientifique à un style d’une beauté classique. Une certaine mélancolie "rousseauiste" traverse ces pages profondes dont certaines sont inoubliables.

3. Les Mots et les choses de Michel Foucault. Ambitieux, courageux, érudit. On peut contester certaines généralisations mais on ne peut qu’admirer l’ampleur du projet. Et on ne voit plus les sciences humaines du même œil après avoir lu cette somme.

4. Fasl al-Maqal de Ibn Roshd (Averroes). Ou comment un penseur arabe se sert de la philosophie grecque pour défendre la pensée, la raison et la science.

5. Gödel, Escher, Bach de Douglas Hofstadter. Une fête de l’intelligence. Hofstadter montre que la logique mathématique, la musique et l’art sont trois exemples de la même créativité qui surgit au cœur (où à cause) des contraintes les plus rigoureuses.

6. Un amour de Swann de Marcel Proust. Étude quasi-scientifique de l’amour et de la jalousie, inextricablement liés (c’est la thèse de Proust). Un chef d’œuvre du roman "psychologique".

7. The Selfish Gene de Richard Dawkins. Le gène mène la danse : il est au centre de l’évolution. Dawkins montre qu’avec ce point de départ, on obtient une meilleure description de la sélection naturelle. Ce complément à L’Origine des espèces déclenche chez le lecteur une réflexion sans fin sur ce que nous sommes vraiment.

8. Candide de Voltaire. Ou comment renvoyer dos à dos "l’optimisme" de Leibniz et le cynisme de ceux qui ont tout vu, tout fait… et tout cela en amusant le lecteur. Ce chef d’œuvre de la langue française n’a pas pris une ride.

9. Consciousness Explained de Daniel Dennett. Ceux qui disent qu’on ne comprend toujours pas ce qu’est la conscience devraient d’urgence lire ce livre. Même si ses thèses ne font pas l’unanimité, cet ouvrage ardu fait l’état des lieux et propose des réponses fascinantes.

10. King Solomon’s Ring de Konrad Lorenz. L’un des grands noms de la zoologie nous entraîne dans le monde enchanté et plein de surprises de nos frères les animaux…

Tahar Ben Jelloun

tahar ben jelloun

1. Les Mille et une nuits. Raconte moi une histoire où je te tue... Toute la littérature prend sa source dans ce défi.

2. Don Quichotte de Cervantès. L’origine du roman moderne.

3. Pedro Paramo de Juan Rulfo. Le roman qui a inspiré Gabriel Garcia Marquès pour écrire Cent ans de solitude.

4. Cent ans de solitude de G. Garcia Marquès. Le livre total de l’imaginaire et du réalisme merveilleux.

5. L’âge d’homme de Michel Leiris. La corne du taureau métaphore de la plume de l’écrivain.

6. Toute la poésie de Mahmoud Darwich.

7. Captif amoureux de Jean Genet. Le dernier livre de Genet, sublime.

8. La poésie de René Char.

9. Le roman de la rose d’Umberto Eco.

10. L’étranger d’Albert Camus. L’absurdité et la haine ; l’absurdité et la mort.

Abdellah Taïa

abdellah taia

1. Ephèbes et courtisanes d'Al-Jahiz. Le premier écrivain dont j'ai entendu parler. Le "adib" arabe par excellence. Et ce livre est pour moi le chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre.

2. Le Pain nu de Mohamed Choukri. Tout le Maroc, d'avant et d'aujourd'hui, est dans ce livre impitoyable et tellement juste. Je me reconnais dans tous ses mots.

3. Les Mille et une nuits. Ce n'est pas seulement un livre. C'est notre monde à tous mille et une fois fracassé, douloureux, agonisant et extatique. J'y reviens de plus en plus.

4. Journal d'un substitut de campagne en Egypte de Tewfiq Al-Hakim. Il était au programme quand j'étais au lycée. Très romanesque. Très critique vis-à-vis du monde arabe. Tragique. Inoubliable.

5. Le Jihad des amoureux de Georgy Zaydane. Eté 1985. Mon grand frère est sorti se promener à Rabat. Il est revenu avec ce roman très mélodramatique qui a beaucoup influencé ma vie amoureuse triste.

6. Le Christ recrucifié de Nikos Kazantzakis. Le premier livre que j'ai volé. Adolescent. Il était dans la bibliothèque de mon grand frère. Je n'y comprenais rien mais je suis resté attaché fort à cette tragédie, à cette violence extrême, jusqu'à la fin. Jusqu'à aujourd'hui.

7. Des hommes dans le soleil de Ghassan Kanafani. Un autre livre au programme du lycée au début des années 90. La tragédie palestinienne. Très impressionnant. Très puissant. Une écriture moderne, engagée et bouleversante.

8. Poèmes de Constantin Cavafy. Le très grand poète grec d'Alexandrie. Homosexuel. Traduit par Marguerite Yourcenar. Je connais par coeur certains de ses poèmes en prose. Une sensibilité rare. Je le vénère.

9. Tous les livres du Portugais Fernando Pessoa. La mélancolie. Les doubles. L'impossibilité de trouver le bonheur, la paix, un regard tendre. L'errance éternelle. Tout moi.

10. Le Premier homme d'Albert Camus. Publié longtemps après sa mort. Un livre écrit avec la terre et les larmes d'Alger. La pauvreté. La mère, légèrement attardée, qui se bat. Le fils, plein d'amour inconditionnel, qui doit partir. Partir... Oublier? Jamais.

Galerie photo Les 7 livres marocains à lire à tout prix  Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.