27/10/2014 17h:59 CET | Actualisé 23/11/2014 09h:42 CET

Anas Alami: Les 5 dates clés de l'affaire CDG-CGI

Anas Houir Alami, patron de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)
MAP
Anas Houir Alami, patron de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)

ECONOMIE - Le 13 novembre prochain, Anas Alami, Directeur Général de la CDG, comparaîtra une seconde fois devant le parquet de Fès dans le cadre du scandale immobilier du projet Madinat Badès près d'Al Hoceima. Retour en cinq dates clés sur cette affaire.

Samedi 23 août 2014

Mohammed VI adresse une missive aux ministères des Finances et de l’Intérieur. Message: trouver "des solutions immédiates aux problèmes des bénéficiaires d’un lotissement à Al Hoceima". Quelques temps auparavant, un groupe de MRE sollicitent l’aide du roi, alors présent dans la région.

Objet de leur doléance: les nombreuses défaillances dans la réalisation du projet Madinat Badès près d’Al Hoceima livrés par la CGI (Compagnie générale immobilière), filiale immobilière de la CDG (Caisse de dépôt et gestion).

Lundi 29 septembre 2014

Alors qu'il est sur le point d’embarquer dans un avion à destination de la Mecque pour le pèlerinage du Hajj, le patron de la CDG est intercepté par des éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), qui lui signifient qu’il est interdit de quitter le territoire.

Mercredi 15 octobre 2014

Au petit matin, les services de la BNPJ conduisent Anas Alami à Fès, où il comparait devant le parquet chargé des délits financiers. Le patron de la CDG y passera toute la journée et une bonne partie de la nuit, avec 22 de ses collaborateurs, dont Ali Ghannam, DG de la CGI.

Parmi les chefs d’inculpations qui pourraient être retenus contre l’ex banquier d’affaires aujourd’hui à la tête d’un établissement public: escroquerie et dilapidation de deniers publics.

"Il s'est senti humilié. Il s'attendait à être limogé, mais jamais à ce type de traitement, à se retrouver conduit comme un vulgaire criminel... ", raconte un de ses proches.

Jeudi 16 octobre 2014

Toujours en poste à la tête de la CDG, Anas Alami est dans l’œil du cyclone. Mais il garde cependant le soutien de ses collaborateurs. A son retour à la CDG après son audition, le maître des lieux est ovationné par ses salariés.

 

Jeudi 13 novembre 2014 

Anas Alami, Directeur Général de la CDG comparaîtra en état de liberté provisoire devant le parquet de Fès, pour une deuxième audition.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.