ALGÉRIE
19/09/2014 03h:07 CET | Actualisé 19/09/2014 04h:59 CET

L'Ecosse a dit "non" à l'indépendance

Des partisans du maintien de l'Ecosse au sein du Royaume-Unis fêtent la victoire du non au référendum d'indépendance, le 19 septembre 2014 à Glasgow
afp
Des partisans du maintien de l'Ecosse au sein du Royaume-Unis fêtent la victoire du non au référendum d'indépendance, le 19 septembre 2014 à Glasgow

Après dépouillement de 31 des 32 circonscriptions, le non a obtenu 1.914.187 votes, au-delà du cap de 1.852.828 votes nécessaires pour remporter le référendum, selon les chiffres officiels diffusés par la BBC.

Le non remporte donc le référendum écossais par 55,42% contre 44,58% pour le oui.

Alex Salmond, chef de file des indépendantistes écossais, a concédé vendredi matin à Édimbourg la défaite de son camp.

"L'Ecosse a décidé, à la majorité, de ne pas devenir un pays indépendant", a-t-il dit lors d'une déclaration publique à Édimbourg.

"Il semble que nous n'allons pas obtenir le oui que nous espérions", a également déclaré vendredi matin sur la BBC la vice-Premier ministre écossaise et numéro 2 du parti national écossais, Nicola Sturgeon.

Il y a "une réelle déception face au fait que nous avons échoué de justesse à obtenir un vote "oui" victorieux au référendum, a-t-elle ajouté.

LIRE AUSSI:La rivalité historique entre Écossais et Anglais expliquée en vidéo

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.