MAGHREB
10/09/2014 07h:54 CET

L'Inde et le Pakistan frappés par des inondations meurtrières

AFP

Les secours tentaient d'atteindre mardi des centaines de milliers d'habitants du nord de l'Inde et du Pakistan coupés du monde par les récentes inondations qui ont tué plus de 400 personnes.

L'armée a annoncé qu'elle acheminait des bateaux par les airs pour évacuer les habitants des zones les plus touchées du Cachemire indien, où des centaines de villages ont été submergés par les eaux qui ont déferlé en fin de semaine passée, conséquence de pluies de mousson torrentielles.

Quelque 400.000 habitants du Cachemire sont toujours isolées, selon les autorités locales indiennes citées par l'agence Press Trust of India. Et quelque 200 personnes ont été tuées dans la partie indienne, selon Rajesh Kumar, haut responsable policier de la région. Les autorités pakistanaises ont recensé 206 morts de leur côté, essentiellement dans la région du Pendjab.

"La situation dans la vallée du Cachemire est encore très sombre, c'est assez critique", a dit Kumar à l'AFP. "Nombre de personnes sont "coincées avec de l'eau jusqu'au cou et ont besoin d'être secourues au plus vite", a-t-il ajouté, sans pouvoir les chiffrer.

A Srinagar, principale ville du Cachemire indien, de nombreux habitants ont raconté avoir dû se débrouiller seuls faute de secours capables de les atteindre. Un homme a ainsi été vu en train de franchir des flots en furie accroché à une corde de façon précaire, seul moyen pour lui de s'échapper.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.