ALGÉRIE
06/09/2014 02h:02 CET | Actualisé 06/09/2014 07h:08 CET

L'Algérien Taoufik Makhloufi remporte le 1.500 mètres au meeting d'athlétisme de Bruxelles (VIDÉO)

Retour en forme
Facebook Makhloufi
Retour en forme

0,02 secondes. C'est la différence entre le temps réalisé vendredi soir à la réunion de Bruxelles par l’Algérien Taoufik Makhloufi sur le 1.500 mètres et celui du Kenyan Silas Kipkagat. L'Algérien a remporté la course avec un temps de 3’31''78 battant d'une très courte tête le Kenyan qui a réalisé 3'31''80.

Ce dernier a cependant marqué un nombre suffisant de point pour remporter sa deuxième ligue de diamant (2012, 2014). Taoufik Makhoufi a parfaitement géré sa course même s'il n'a pas pu battre son record personnel du 1.500m (3’30’’40).

Le résultat confirme le retour en forme de Taoufik Makhloufi qui a pris, dimanche dernier, la 2ème place sur 800 m dans le cadre du Meeting World Challenge de Berlin, à seulement un centième de seconde de l'Ethiopien Mohammed Aman (1:43.52 contre 1:43.53).

Makhloufi avait ainsi battu son record personnel qui était 1:43.88. Un résultat qui avait réjoui le Directeur technique national, Ahmed Boubrit, estimant qu'il confirmait "son retour progressif à son niveau".

Champion olympique au JO de Londres en 2012, Makhloufi est entré en éclipse à la suite d’une maladie virale qui l’a maintenu, pendant presque deux années hors des pistes, ratant les mondiaux de Moscou.

LIRE AUSSI; Deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie: Makhloufi et les relayeurs du 4x 100m se parent en bronze

Ce retour en forme du Taoufik Makhloufi lui permet d'envisager sous de bons auspices les championnats du monde de 2015. Le champion olympique s'est donné pour "premier objectif" de battre le record du monde du 1.500 mètres aux 15es championnats du monde d'athlétisme qui se dérouleront du 22 au 30 août 2015 au Stade national de Pékin.

Il a également indiqué qu'il entendait défendre sa médaille d'or du 1.500 mètres aux jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

La bévue de Shanghai

Le retour en forme de Makhloufi était déjà évident en mai dernier, lors du meeting du Shanghai où il s'est contenté, à la suite d'une grosse erreur tactique, de la seconde place du 800 m du meeting de Shanghai où il a enregistré 1:44.73 derrière le kenyan Robert Biwott qui a réalisé 1:44.69.

Ahmed Boubrit avait qualifié sa performance de "très bonne" en soulignant que "Makhloufi revient d’une longue maladie et d’une longue absence des pistes. Je pense qu’il s’est relâché dans les quatre derniers mètres pour se laisser distancer par le kenyan Robert Biwott qu’il avait dominé durant les deux tours piste avant la ligne d’arrivée".

Makhloufi a admis avoir fait une erreur : "Ce jour-là, j’ai crié victoire avant l’heure. J’ai baissé de rythme dans les derniers mètres pour laisser éclater ma joie, pensant avoir scellé le sort de la course, et c’est là que mon concurrent principal en a profité pour me dépasser. C’est une bonne leçon pour moi. Je promets d’ailleurs de ne plus commettre ce genre de faute".

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.