MAGHREB
05/09/2014 13h:29 CET

Tunisie: La BAD répète sa recommandation pour un développement "inclusif"

Siège social de la BAD à Tunis
wiki
Siège social de la BAD à Tunis

Dans son rapport annuel de 2014, la Banque africaine de développement a rappelé la "performance moindre en matière de croissance inclusive des pays d'Afrique du Nord" avant le Printemps arabe, constatant que la région avait peu progressé en la matière.

Alors que "les pays d'Afrique du Nord ont une opportunité historique à saisir", le rapport souligne les inégalités persistantes "sur le marché du travail et entre les régions", qui seraient "les principaux freins au caractère inclusif de la croissance".

La BAD remarque par ailleurs la précarité des jeunes et des femmes, qui courent trois fois plus de risques de se retrouver au chômage que le reste de la population.

En 2013, déjà la même critique

Dans son rapport 2013 sur l’Afrique du Nord, la BAD invitait déjà à “se concentrer sur un développement inclusif, en réponse aux difficultés socio-économiques qui, ces dernières années, ont destabilisé la région”.

“Le Printemps arabe survenu, en 2011, a contraint les gouvernements d’Afrique du Nord à se montrer plus attentifs aux besoins des plus démunis et des chômeurs. Mais mal ciblées, les politiques publiques ont continué de bénéficier essentiellement, aux plus nantis, accentuant ainsi les inégalités et les vulnérabilités induites”, rappelait la BAD.

Le rapport avait formulé dans ce cadre, une série de recommandations visant à promouvoir la croissance résiliente à court et moyen termes.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.