ALGÉRIE
23/08/2014 06h:58 CET | Actualisé 18/11/2014 07h:30 CET

Un imam gay algérien marie deux iraniennes à Stockholm, des salafistes veulent le déchoir de sa nationalité

Ludovic Mohamed Zahed avec les deux iraniennes
Facebook
Ludovic Mohamed Zahed avec les deux iraniennes

Deux iraniennes qui se marient, c'est déjà insupportable pour des salafistes algériens. Mais que ce mariage soit célébré par un imam algérien, gay lui-même, cela met dans tous ses états le chef du Mouvement Salafiste de la Sahwa, Abdelfattah Hamaddache qui appelle à le déchoir de sa nationalité algérienne.

Le mariage a beau s'être déroulé dans la lointaine et paisible Stockholm, il a suscité un communiqué virulent du Front de la Sahwa Salafiste libre, mouvement non agréé, qui mène régulièrement des campagnes sur des sujets divers sans drainer les foules.

LIRE AUSSI:

Les salafistes algériens du Front de la Sahwa en campagne contre "le parti de la France"

Le rassemblement des salafistes contre l'alcool mobilise peu de monde (VIDÉO)

Mohamed Aïssa évoque une réouverture des synagogues, les salafistes s'enflamment

Les médias et surtout les réseaux sociaux ont diffusé la nouvelle, photos à l'appui, du mariage de Myriam Iranfar, qui attend son premier bébé, avec Sahr Mosleh, atteinte d'une maladie osseuse génétique.

Vidéo de la cérémonie

Les deux femmes qui se sont connues via les réseaux sociaux il y a neuf ans ont reçu l'onction de l'imam franco-algérien, Ludovic Mohamed Zahed, gay lui-même et qui a lancé, en 2012, la première mosquée ouverte aux homosexuels à Paris. Il a créé l’association "Homosexuels musulmans de France" (HM2F) qui regrouperait plus de 500 membres

Ludovic-Mohamed Zahed qui s'est marié religieusement à un homme, Qiyaam, en 2012 et vit actuellement au Cap, en Afrique du sud, a publié un livre intitulé le "Coran et la Chair" dans lequel il se dit persuadé que " si le prophète Mahomet était encore vivant, il marierait […] des couples d’homosexuels."

Jeudi, le mouvement salafiste de la Sahwa libre a appelé "à laver l'honneur de l'Algérie de ce pervers qui se dit imam homosexuel qui marie les homosexuels" et qui vit "avec un homme comme lui dans le péché (haram)".

Il n'existe pas d'imam homosexuel en Islam. L'homosexuel en Islam est traité par le glaive et la mort afin de laver la société de sa saleté" indique le communiqué du "Front de la Sahwa Islamique Salafiste en appelant à "purifier l'honneur algérien de cette apostat homosexuel".

"L'Etat algérien et la société doivent retirer la nationalité algérienne à celui qui se dit imam algérien gay "Ludovic-Mohamed Zahed où appliquer les peines (houdoud) prévues par la charia contre lui".

Ludovic-Mohamed Zahed s'est dit " heureux de ce beau mariage et reconnaissant de pouvoir donner sa bénédiction à cet heureux couple". "Il est merveilleux que ces deux épouses commencent une nouvelle famille après des années de souffrance. Il est dur de quitter le pays pour un Etat étranger, mais enfin, elles peuvent vivre ensemble".

Sous la photo qu’il a postée sur son compte Facebook, il écrit : "Le premier couple de lesbienne à être marié publiquement devant un imam (moi-même). Qiyaam et moi, étions les premiers musulmans gay à être mariés publiquement par un imam à Paris en 2012. AlhamdouliAllah, nous sommes bénis d’être partie prenante dans un mouvement progressiste de notre histoire humaine".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.