MAGHREB
08/08/2014 16h:14 CET | Actualisé 08/08/2014 16h:15 CET

Ecartée des listes électorales d'Ennahdha, Sonia Toumia fond en larmes et demande pardon aux Tunisiens

Sonia Toumia lors de son discours adressé à Manuel Valls
Capture d'écran Youtube
Sonia Toumia lors de son discours adressé à Manuel Valls

La députée d'Ennahdha Sonia Toumia a éclaté en sanglots sur Mosaique FM, après avoir été écartée des listes électorales du parti.

"Mon erreur était ma franchise." déclare-t-elle sur les ondes. "J'ai laissé mon empreinte à l'ANC, je n'ai jamais caché mes différences au sein du parti (Ennahda) mais je ne pensais pas que cela allait être au détriment de ma nomination. Ceci dit c'était un véritable test pour voir si le parti accepte ou non les divergences d'opinions avec ses propres représentants".

"Je suis dans une situation très délicate, j'ai été beaucoup critiquée. Je l'ai fait pour le projet islamique, social et la patrie mais le parti ne m'a jamais défendue. Actuellement, je suis très touchée et démoralisée. Je demande pardon au peuple tunisien, ce n'est pas à moi de choisir si je me présente ou pas", a-t-elle ajouté en pleurant.

Malgré cela, elle affirme qu'elle ne se présentera jamais en tant qu'indépendante car elle se considère comme "la fille d'Ennahdha".

Sonia Toumia, est entre autres connue pour ses frasques à l'ANC. Sa déclaration en langue française adressée à l'actuel Premier ministre français Manuel Valls, est restée dans les mémoires.

LIRE AUSSI:Tunisie: Les 8 moments les plus drôles des débats sur la Constitution

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.