MAGHREB
14/07/2014 08h:52 CET | Actualisé 14/07/2014 10h:17 CET

Tunisie - Marzouki: "Des forces communes entre la Libye et ses voisins seront créées pour sécuriser les frontières"

Une réunion à huis clos des chefs de la diplomatie des Etats voisins de la Libye a eu lieu dimanche à Hammamet, au sud de Tunis, et durera jusqu'au lundi 14, afin d'examiner les formes de soutien à ce pays miné par l'anarchie depuis 2011.

Selon l'AFP, les Etats voisins de la Libye ont également indiqué dans un communiqué s'être mis d'accord pour mettre en place deux commissions.

L'une, présidée par l'Algérie, devra "suivre les questions sécuritaires et militaires, y compris la surveillance des frontières".

L'autre, dont se chargera l'Egypte, aura pour mission de "contacter la classe politique et les composantes de la société civile en Libye" en vue de faciliter la mise en place d'un dialogue national.

Ces deux commissions doivent remettre leurs rapports au cours de la dernière semaine de juillet au chef de la diplomatie tunisienne, qui les exposera à son tour à ses homologues lors de la prochaine réunion des Etats voisins de la Libye.

Selon la TAP, le président de la République Moncef Marzouki a affirmé: "Des forces communes entre la Libye et ses voisins seront créées pour sécuriser les frontières" ."Approuvée par la Libye, cette solution sera mise à exécution", a-t-il assuré aux médias en marge de la 3e conférence ministérielle des pays du voisinage libyen qui durera pendant deux jours .

"Il s'agit de la meilleure solution pour éliminer la menace sécuritaire grandissante qui pèse sur la région", a-t-il estimé.

Le ministre libyen des Affaires étrangères Mohamed Abdelaziz n'a pas pu se rendre à Hammamet et a été remplacé par l'ambassadeur de Libye à Tunis à cause des affrontements qui ont opposé dimanche des groupes armés rivaux à l'aéroport de Tripoli.

LIRE AUSSI:

Tunisie: réunion à huis clos des Etats voisins de la Libye

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.