MAGHREB
13/06/2014 12h:37 CET | Actualisé 13/06/2014 12h:37 CET

Tunisie: De nouveaux plans d'action pour réduire la pollution atmosphérique de 5 à 20% d'ici 2020

Déchets sur la plage de Sayada en Tunisie
Wikimedia Commons/Habib Mhenni
Déchets sur la plage de Sayada en Tunisie

De nouveaux plans d'action sont élaborés en vue de réduire la pollution atmosphérique dans les différentes régions du pays de 5 à 20% d'ici 2020, a affirmé le directeur général de l'Agence nationale de protection de l'environnement (ANPE) Kaies Blouza.

Ces plans portent sur la constitution d'une plateforme de contrôle continu dans les entreprises énergivores et les plus polluantes en Tunisie en vue de s'assurer de l'efficacité des outils utilisés dans la lutte contre la pollution, à l'instar "des filtres", a-t-il précisé.

M. Blouza a noté que l'ANPE intensifiera le nettoyage des déchets de construction dans les différentes régions en vue de se débarrasser des émanations de gaz découlant de ces déchets, lesquels contribuent activement à la pollution.

A cet égard, 6 équipes de travail composées d'experts en contrôle et d'agents de l'administration ont été formées par l'agence. Elles se chargeront d'assister les services concernés dans l'identification et le traitement des sources de pollution en Tunisie.

LIRE AUSSI: Pollution: La Tunisie révise son plan de mise en œuvre de la Convention de Stockholm

Il s'agit également d'organiser des campagnes de sensibilisation dans les différentes régions du pays en vue de réduire la pollution.

L'extension urbaine, la multiplication des industries utilisant l'énergie, l'utilisation intensive des moyens de transport et la destruction des forêts constituent les principales causes de la pollution dans le pays.

Kaies Blouza a ajouté que la destruction et les incendies des forêts sont à l'origine de 20% des émissions de dioxyde de carbone (CO2), soulignant la nécessité de sauver les forêts et préserver leur rôle dans la lutte contre la pollution.

Le responsable a fait savoir que l'agence reboisera en octobre 2014, en coordination avec la direction générale des forêts, le parc Nahli dont 59 hectares ont été ravagés par le feu.

Il a également précisé qu'une étude élaborée récemment par l'ANPE sur les impacts de la pollution environnementale en Tunisie a démontré que le phénomène de la pollution est à l'origine de plusieurs maladies graves, telles que les maladies cancéreuses, cardiovasculaires et respiratoires.

Au sujet des mesures décidées afin de protéger l'environnement, le directeur général de l'ANPE a souligné que l'agence lancera du 14 au 29 juin 2014, en collaboration avec Tunisie autoroute, une campagne de sensibilisation au niveau des stations de péage sur la lutte contre la pollution, causée par les utilisateurs de voitures.

Parmi ces stations figurent notamment celles Mornag, Sidi Thabet, Mornaguia, Hergla et Oued Zerga.

Pour rappel, la Tunisie a célébré le 5 juin 2014 la journée mondiale et nationale de l'environnement, puis le 11 juin 2014 la journée nationale de la propreté et de la protection de l'environnement.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.