ALGÉRIE
07/06/2014 08h:02 CET | Actualisé 07/06/2014 10h:41 CET

Le Front des Forces socialistes décide de participer à la conférence du dialogue nationale de la CNLTD

FFS

Le Front des Forces Socialistes a annoncé ce samedi 7 juin qu’il prendra part à la conférence du dialogue nationale organisée par la Coordination pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD).

Dans un communiqué signé par le premier secrétaire national du parti, Ahmed Betatache, parvenu ce matin à la rédaction du HuffPost Algérie, Le FFS informe qu’il a été "destinataire d’une invitation de la Coordination pour les libertés et la transition démocratique pour assister à la conférence qui aura lieu le 10 juin 2014» pour débattre ensemble "des différentes politiques et étapes qui peuvent mener notre pays vers un nouveau destin, dans l’intérêt de l’Algérie et de tous les Algériens".

Dans l’esprit de consensus qui a toujours été le sien et pour des raisons de principes, le FFS "décide de répondre favorablement à cette invitation pour exposer son point de vue sur cette conférence".

Le FFS vient ainsi soutenir cette démarche de concertation. Une approche qui a également séduit l'ancien sénateur Mokrane Aït Larbi qui décide d'y prendre part aussi.

Dans un communiqué publié il y a une heure sur son compte facebook, l'avocat affirme qu' "après examen du projet de la plateforme, j’ai décidé de répondre favorablement" à l'invitation de la CNLTD.

Une décision, explique-t-il, motivée par sa volonté de "de poursuivre le combat, participer avec l’opposition au démantèlement pacifique du système arbitraire et totalitaire, à la construction d’un État de droit, à la consécration des libertés publiques et des droits de l’Homme et du citoyen, et afin de rendre la parole au peuple souverain".

Aït Larbi annonce aussi qu'il participera à "la mise en œuvre de tout ce qui se décidera en commun accord, tout en restant indépendant de toute organisation partisane."

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.