ALGÉRIE
03/06/2014 12h:17 CET | Actualisé 03/06/2014 13h:36 CET

Les pays du Maghreb avouent leur impuissance face à la dérive libyenne

AFP

La situation se dégrade dangereusement en Libye. Le président tunisien Moncef Marzouki a tenté d’engager une démarche maghrébine volontariste commune pour y faire face, mais la situation ne semble pas encore mûre.

Le Maghreb assiste, impuissant, à la dérive libyenne. Signe de cette incapacité à agir de manière collective pour influer sur le cours des événements, une réunion maghrébine prévue dimanche 1er juin à Tunis, et consacrée à l’examen de la situation en Libye, a été reportée à la dernière minute, en raison de développements nouveaux auxquels les pays maghrébins n’étaient pas préparés.