MAGHREB
05/05/2014 15h:59 CET | Actualisé 05/05/2014 16h:04 CET

Tunisie: En visite à Washington, Mustapha Ben Jaâfar dit regretter l'absence de parité horizontale dans la loi électorale

Facebook/Mustapha Ben Jaafar

Une réception à la résidence de l’ambassade de Tunisie à Washington a été organisée en l'honneur de Mustapha Ben Jaâfar, le dimanche 4 Mai "avec la communauté tunisienne". Le président de l'Assemblée constituante a ainsi "rappelé l’importance des communautés tunisiennes à l’étranger et leur rôle fondamental d’ambassadeur de l’image de la nouvelle Tunisie démocratique et libre", d'après un communiqué d'Ettakatol.

"Avec une constitution qui appartient à tous les tunisiens et toutes les tunisiennes, et enfin avec la nouvelle loi électorale en place, nous avons mis les fondamentaux pour organiser des élections libres et indépendantes dans les meilleures conditions", a-t-il déclaré, affirmant cependant regretter l'absence de "la parité horizontale".

LIRE AUSSI: "Cette loi électorale ne correspond pas au consensus convenu", par Lobna Jeribi (BLOG)

"Cette visite rentre de cadre de la continuité de la visite du chef du Gouvernement aux Etats-Unis, et je vous demande à tous de soutenir son gouvernement en aidant à promouvoir l’économie Tunisienne, élément essentiel de la réussite de cette transition", a-t-il conclu.

Mustapha Ben Jaafar s'est envolé pour les Etats-Unis le 3 mai dernier et poursuit une visite de quatre jours à Washington D.C.

Le président de l'Assemblée nationale constituante a donné ce lundi une conférence à l'Université Johns Hopkins (Centre pour les Relations Transatlantiques -SAIS). Il doit en outre participer à "un diner-gala organisé par le Centre de Etudes de l’Islam et la Démocratie (CSID), mais également avoir des rencontres (...) avec le Département d’Etat Américain, le FMI et le Conseil National de Sécurité (NSC)", indique un communiqué d'Ettakatol.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.