MAGHREB
19/04/2014 07h:08 CET | Actualisé 19/04/2014 07h:26 CET

Tunisie: Ancien ministre, journaliste et homme de lettres tunisien, Habib Boularès est mort

L'homme politique et journaliste tunisien, feu Habib Boularès
Twitter yesstn
L'homme politique et journaliste tunisien, feu Habib Boularès

L'homme politique, journaliste et écrivain tunisien, Habib Boularès, s'est éteint vendredi à son domicile à Paris. Il est décédé à l'âge de 81 ans des suites d'une longue maladie.

Ses obsèques auront lieu le mercredi 23 avril 2014 au cimetière de Sidi Abdelaziz à la Marsa, a indiqué à l'agence TAP sa veuve Line Boularès.

Dans un faire-part publié vendredi soir, le ministère de la Culture a rappelé le parcours professionnel du défunt, "un parcours richissime dans les domaines de la littérature, de la pensée et de l'information".

Né le 29 juillet 1933 à Tunis, Habib Boularès avait occupé plusieurs portefeuilles ministériels dont les Affaires Etrangères, la Défense, la Culture et l'information.

De 1955 à 1960, il a été rédacteur en chef au quotidien "Assabah", responsable de l'édition au Secrétariat d'Etat à l'information et rédacteur en chef du journal parlé à la Radio Nationale.

Habib Boularès a été successivement directeur du quotidien "Al Amal", organe du parti destourien, premier président directeur général de l'Agence Tunis Afrique Presse, directeur de la Radio-Télévision Tunisienne, et responsable de la presse du parti destourien.

Le 12 juin 1970, il a été nommé ministre des Affaires Culturelles et de l'information.

En 1972, il a dirigé le centre de recherche sur le tiers-monde à l'école internationale de Bordeaux et animé plusieurs conférences à l'université de Paris XII. Il a également enseigné, quatre années durant, à l'Institut des langues orientales dans la capitale française.

Boularès a ensuite assumé la charge d'ambassadeur de Tunisie au Caire avant d'être nommé, le 26 juillet 1988, ministre de la Culture et le 11 avril 1989, ministre de la Culture et de l'Information.

Entre août 1990 et février 2006, il a occupé, successivement, les postes de ministre des Affaires Etrangères, ministre de la Défense nationale, président de la Chambre des députés et Secrétaire général de l'UMA.

Habib Boularès est l'auteur de plusieurs ouvrages et pièces de théâtre dont la plus réputée "Mourad III". Son dernier ouvrage est "l'Histoire de la Tunisie" édité à Tunis en 2012 par la maison Cérès.

Le défunt avait suivi des études primaires et secondaires au collège Sadiki, et poursuivi ses études supérieures de langue et littérature anglaise à l'Institut Britannique du Caire.

Titulaire d'un diplôme d'études supérieures en économie monétaire de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris, Boularès détenait également un diplôme d'études supérieures en journalisme de l'université de Strasbourg.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.