MAGHREB
12/04/2014 13h:55 CET | Actualisé 02/01/2015 13h:57 CET

Quand les médias tunisiens (et le gouvernement) se trompent sur "l'origine" et la "nationalité africaine"

wiki

Il y a quelques jours, un chauffeur de taxi tunisien déclarait à un journaliste du HuffPost Maghreb: "On est tous des frères, je ne suis pas raciste. Sauf avec les Africains".

Outre le racisme anti-noirs latent en Tunisie, l'aveu honnête du taxiste traduit l'amalgame fréquent qui dissocie Tunisien et Africain et met les gens de couleur dans le même sac "africain".

En écrivant "la connaissance des mots conduit à la connaissance des choses", Platon encensait l'impact des mots sur la perception du réel. Si les mots nous gouvernent, ce sont aujourd'hui les médias qui gouvernent les mots. Loin de corriger les amalgames "africains", de nombreux médias tunisiens les propagent.

LIRE AUSSI: Steve McQueen, réalisateur "d'origine noire"

L'inédite "nationalité africaine"

L'an dernier, les forces de l'ordre ont arrêté 20 personnes à l'Ariana pour "possession de drogues". En référence à la couleur de peau des appréhendés, JawharaFM rapporte alors l'arrestation de "20 personnes de nationalité africaine".

S'il est inutile de rappeler que la nationalité africaine n'existe pas - l'Afrique abrite 54 nationalités politiques différentes, soit plus que l'Asie, les Amériques, ou l'Europe - force est cependant de constater qu'il ne s'agit pas là d'une erreur isolée.

En 2011, le mag' marocain La Vie Eco mentionne l'arrestation (encore) de "deux personnes de nationalité africaine" en "possession de drogues" (encore).

Le phénomène n'épargne pas les plus gros médias tunisiens. En septembre 2013, Shems FM rapporte comment "8 réfugiés de nationalité africaine" auraient "fraudé le bureau du HCR" à Choucha.

Même constat du côté de Mosaïque FM, qui rappelle en août 2013 l'arrestation (décidément) de deux "individus de nationalité africaine" et "un Tunisien".

Un mois plus tard, le même média annonce un mandat de dépôt contre "un Africain" accusé de fraude. Seule la mention que l'accusé résidait "illégalement" en Tunisie indique que ce-dernier n'était probablement pas Tunisien.

Cerise sur le gâteau: le gouvernement ne déroge pas à la règle de la nationalité. Le site web du ministère des Finances tunisien fait ainsi la promotion du Centre Technique de Formation en Assurances en précisant une "admission des titulaires du diplôme de fin d'études secondaire ou diplôme équivalent et de nationalité africaine".

En Tunisie, certains seraient "d'origine africaine"

Autre expression fréquemment employé, l' "origine africaine" fait toujours référence à la couleur de peau en occultant la situation géographique de la Tunisie.

Le site AfricanManager, qui n'a pas volé son nom, fait état de "terroristes armés d’origine africaine dans les forêts de Jendouba".

Shems FM rapporte, dans une même phrase, la découverte "du corps d'une personne d'origine africaine" et d'un "canot pneumatique libyen". Si on ne sait toujours pas si la personne était tunisienne, la nationalité du canot pneumatique ne fait aucun doute.

Le journaliste ivoirien Israël Yoroba Guébo rapportait en 2012 une anecdote de son séjour touristique en Tunisie. Résident à l'hôtel El Mouradi Africa (5 étoiles) de Tunis avec des amis sénégalais et libériens, il est tombé sur le "plan de location" de l'hôtel, qui indiquait pour chaque résident une nationalité. Entre les "Lybiens", les "Japonais" et les "Algériens", une flopée d' "Africains" y était inscrits. "Et depuis quand l'Afrique est un pays?", demandait alors le journaliste sur son blog.

A la suite d'un article mentionnant des "délinquants" de "nationalité africaine" publié par MosaïqueFM début 2012, des commentateurs s'étaient offusqués:

"Je viens d'apprendre pour la 1ère fois de ma vie par Mosaique Fm qu'il existait un nouveau pays appelé Afrique et donc qu'il y avait des gens de nationalité africaine !! loool Par ailleurs il est aussi sous entendu que la Tunisie fait partie quant à elle non pas de l'Afrique mais de l'Antarctique Looool"

A quoi un internaute a répondu:

"Vous faîtes semblent de comprendre le français mdr il a raison le journaliste ca se dit nationalité africaine ca veut dire que ces personnes ont une nationalité d'un pays africain bande d'inculte."

Avant l'arrivée des Arabes, à l'époque du Moyen-Âge occidental, le territoire tunisien d'aujourd'hui était connu sous le nom Ifriqiya. Le continent en a tiré son nom.

LIRE AUSSI:

Galerie photo A la découverte du Cameroun en photos Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.