MAGHREB
11/04/2014 10h:19 CET | Actualisé 11/04/2014 12h:23 CET

Comme si vous y étiez: Découvrez le Maroc à travers une visite virtuelle

Visitez Marrakech comme si vous y étiez!
Wiki
Visitez Marrakech comme si vous y étiez!

Et si vous partiez à la découverte des villes marocaines sans y aller?

C'est ce que permet la réalisation du développeur marocain Marouane Lamharzi Alaoui sur son site le 31 mars dernier.

L'interface permet de naviguer virtuellement dans les rues marocaines. Les utilisateurs sont invités à se "déplacer" librement dans une ville, un restaurant, un hôtel, une entreprise, une plage, une mosquée avec une vue panoramique à 360 degrés. L'approche ne manque pas de rappeler StreetView de Google, toujours indisponible en Afrique du nord.

LIRE AUSSI:Découvrez le Maghreb à travers cette magnifique vidéo et d'impressionnantes photos panoramiques

Contacté par le HuffPost Maghreb, Alaoui explique qu'il lui a fallu près d'un an et des dizaines de milliers d’euros investis pour réaliser son projet, avec pour objectif "de permettre aux Marocains de découvrir leur pays depuis leur ordinateur tout en faisant la promotion du tourisme au Maroc".

"J'ai voulu commencer par des villes touristiques comme Agadir, Marrakech et Essaouira", raconte-t-il. L'autre ville explorée, Errachidia, est sa ville natale.

La majorité des villes marocaines devraient être disponibles sur le site cet été", enchaîne Alaoui. "Une fois le Maroc couvert à 100%, nous allons étendre notre service à tous les pays du Maghreb".

Autre option du site, des onglets permettent de trouver les hauts lieux touristiques ainsi que les hôtels et restaurants des villes couvertes par le service.

Une petite immersion virtuelle, un avant-goût du patrimoine réel, et une belle échappatoire pour ceux qui n'ont pas le temps de mettre le nez dehors à cause de leur surplus de travail ou de leur éloignement géographique.

Pour ce qui est des visites panoramiques, l’Algérie s’est également mise au diapason avec le site "360 Algeria".

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.