MAGHREB
02/04/2014 08h:30 CET | Actualisé 02/04/2014 08h:35 CET

Mehdi Jomâa: La décision des Etats-Unis de lever leur mise en garde sur les voyages en Tunisie est un "signal fort"

Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa en visite aux Etats-Unis, le 1er avril 2014
Facebook/Mehdi Jomaa
Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomâa en visite aux Etats-Unis, le 1er avril 2014

La décision des Etats-Unis d'Amérique de lever leur mise en garde sur les voyages en Tunisie est un "signal fort", qui permet de tirer un bilan positif de la visite officielle, a estimé le chef du gouvernement Mehdi Jomâa mardi, au premier jour de sa visite à New York.

"C'est une étape importante, car de nombreux pays tiennent compte d'une telle décision même si la Tunisie n'est pas une destination privilégiée des touristes américains", s'est-il réjoui.

LIRE AUSSI:

Jomâa a par ailleurs affirmé que le dialogue stratégique entre Tunis et Washington dont la première session sera lancée à l'occasion de la visite officielle qu'il effectue actuellement aux Etats-Unis revêt une dimension économique cruciale.

Ce dialogue permettrait également de poursuivre la coopération entre la Tunisie et les USA en termes de coordination en matière de lutte contre le terrorisme, selon le Premier ministre tunisien.

Lors de sa visite au centre d'innovation technologique "Cornell tech", Mehdi Jomâa s'est entretenu avec la vice-présidente du centre, Cathy Dove. Le chef du gouvernement a indiqué avoir évoqué avec son interlocutrice la possibilité de créer un projet similaire en Tunisie qui couvrirait la région de l'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et du sud de la Méditerranée.

Il a mis l'accent sur les perspectives que pourrait ouvrir un tel projet pour les diplômés tunisiens.

Situé au siège de Google à New York, "Cornell tech" est une académie spécialisée dans les hautes technologies. Le centre est un haut lieu de la technologie regroupant étudiants diplômés et professionnels de sociétés comme Google et Facebook travaillant dans des immeubles communs.

Le chef du gouvernement s'est entretenu ensuite avec Eric Schmidt, président du conseil d'administration de Google Technology center.

Mehdi Jomâa devrait rencontrer ce vendredi le Président américain Barack Obama à la Maison Blanche.

LIRE AUSSI:Mehdi Jomâa entame sa visite aux Etats-Unis

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.