MAGHREB
24/03/2014 08h:52 CET | Actualisé 24/03/2014 09h:01 CET

"#Kelma": La campagne de sensibilisation au don d'organes

Campagne de sensibilisation au don d'organes
Facebook/Kelma.tn
Campagne de sensibilisation au don d'organes

Une campagne de sensibilisation au don d’organes a été lancée vendredi 21 mars. Son slogan: "Il suffit d’un rien, juste un mot, seulement le dire pour sauver des vies…"

Un site internet a été crée spécialement pour cette campagne, dont la promotion est également faite sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter et par la diffusion d'une vidéo sur la plateforme YouTube.

YouTube

Le promoteur Akram Ben Yedder a décidé de mettre en place cette campagne pour rendre hommage à son père, décédé faute de ne pas avoir reçu de foie pour une transplantation.

Il s’agit, selon lui, d’une "première vague de sensibilisation" pour les citoyens tunisiens. Elle a pour objectif d’ouvrir le débat et d’inciter les Tunisiens à réfléchir et à discuter au sujet du don d’organe.

Selon le promoteur de la campagne, qui s'est exprimé sur Tuniscope, de nombreux individus n’auraient jamais vraiment réfléchi à la question du don d’organe. "Beaucoup pensent que c’est difficile à faire" ou ont tout simplement peur.

Le hashtag #Kelma souligne la facilité du processus de donation, il suffit de déclarer à sa famille que l’on devient donneur d’organes pour l'être officiellement.

Sur le site web de la campagne, une vidéo met l'internaute face à un choix entre "je suis donneur d’organe" ou "j’ai encore des doutes". Cliquer sur la deuxième option donne lieu à une série de questions-réponses: "Est-ce pêché de donner ses organes?" ou encore "Comment devient-on donneur d’organes?".

On ne peut faire don de ses organes qu'en cas de mort cérébrale.

En 2013, environ 3000 personnes en Tunisie étaient en attente d’un don d’organe. Ceux qui attendent des organes vitaux comme un cœur ou un foie sont véritablement en danger.

Voici les explications d'Akram Ben Yedder en vidéo

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.