MAGHREB
07/03/2014 11h:00 CET | Actualisé 07/03/2014 11h:02 CET

Arabie saoudite: Riyad classe les Frères musulmans comme organisation terroriste

Le roi d'Arabie saoudite, Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud
npr.org
Le roi d'Arabie saoudite, Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud

L'Arabie saoudite a classé vendredi la confrérie des Frères musulmans comme organisation terroriste, a annoncé la télévision d'Etat au moment où Riyad affiche publiquement son hostilité aux Frères musulmans égyptiens.

Le royaume a également inscrit les groupes jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et du Front Al-Nosra, qui combattent en Syrie, ainsi que le groupe de rebelles chiites Houthis au Yémen, sur une liste saoudienne nouvellement créée d'organisations terroristes, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères diffusé par la télévision d'Etat.

Dans ce contexte, l'Arabie saoudite a donné à ses ressortissants combattant à l'étranger un délai de 15 jours pour rentrer au pays, en allusion surtout aux Saoudiens participant à la guerre en Syrie aux côtés des groupes jihadistes, dont l'EIIL et al-Nosra.

Ces décisions constituent une escalade majeure contre les Frères musulmans et témoignent des craintes croissantes du royaume d'un retour au pays de Saoudiens rendus plus extrémistes par la guerre en Syrie.

LIRE AUSSI:Tensions diplomatiques dans les pays du Golfe: Le Qatar paye le prix de son soutien aux Frères musulmans

Le royaume saoudien, violemment opposé aux Frères musulmans, figure parmi les principaux soutiens au pouvoir mis en place par l'armée en Egypte après la destitution en juillet du président Mohamed Morsi, issu de la confrérie.

Début février, Riyad avait annoncé que tout Saoudien participant à des combats à l'étranger et faisant partie de groupes terroristes serait passible de peines allant de trois à 20 ans de prison.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.