MAGHREB
28/01/2014 10h:20 CET | Actualisé 11/03/2015 08h:30 CET

Le projet "Sawtuha" rend hommage aux femmes en Egypte, Tunisie, Libye et Syrie sur des sonorités arabes remixées (AUDIO)

C’est à Berlin, sous le label allemand Jakarta Records, que le projet "Sawtuha" ("sa voix") est né.

Avec l’aide de l’organisation "media in cooperation and transition" (MICT), il a réuni des artistes de Tunisie (Nawel Ben Kraiem, Badiaa Bouhrizi, Medusa, Houwaida), d’Egypte (Donia Massoud, Maryam Saleh, Youssra El Hawary), de Libye (Nada) et de Syrie (Rasha Rizk), qui ont donné de la voix pour rendre hommage aux actions et aux combats des femmes de ces pays aux lendemains des révolutions arabes.

sawtuha

Photo: Twitter/Okayafrica

Enregistrée il y a un an à Tunis et au Caire, cette compilation composée de 12 morceaux se veut un mélange entre la musique arabe traditionnelle et des sonorités plus actuelles.

Le rappeur et producteur Americano-Soudanais Oddisee, les artistes Olof Dreijer et Brenk, ainsi que les remixeurs Blundetto et Blackjoy, y ont en effet apporté leur petite touche de modernité.

Une belle fusion qui en séduira plus d’un par son éclectisme et son engagement.

L’objectif? "Chanter contre la corruption, la tyrannie, la condescendance et l’étroitesse d’esprit".

Sur le site de l’album, on peut également lire:

"Encore aujourd’hui, surtout des artistes et surtout des femmes sont piégés dans une spirale répressive, discriminatoire et violente. "Sawtuha" (…) est un témoignage vital et encourageant de la rébellion contre la répression des droits démocratiques, l’inégalité hommes/femmes, et l’exclusion."

Pour écouter l’ensemble des morceaux, c’est par ici.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

LIRE AUSSI: