MAGHREB
23/01/2014 07h:22 CET | Actualisé 23/01/2014 14h:24 CET

Tunisie: Décès du député Mohamed Allouche

Feu le député Mohamed Allouche
Twitter Jawhara_FM
Feu le député Mohamed Allouche

Le député de l'Assemblée nationale constituante et secrétaire général du parti de la Troisième Voie, Mohamed Allouche, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi d'une crise cardiaque.

La réaction d'une de ses collègue député, Karima Souid

Mohamed Allouche est né le 19 juin 1953 à Bizerte où il a effectué ses études primaires (école franco-arabe) et secondaires (lycée Farhat Hached, baccalauréat en 1973).

Après une maitrise en génie mécanique, Allouche intègre l'Ecole normale supérieure en 1977, pour en sortir quelques années plus tard diplômé d'un certificat d'aptitude pédagogique.

Salah Chouaieb, président de la Troisème Voie, a indiqué que Mohamed Allouche, 61 ans, était un militant des droits de l'Homme et un des membres fondateurs de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (section de Bizerte).

Il a ajouté que Mohamed Allouche s'était présenté aux législatives de 1981 sous les couleurs du Mouvement des démocrates socialistes (MDS). Il a finalement quitté cette formation en 1990 pour rejoindre le Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL/Ettakatol).

Lors des élections du 23 octobre 2011, il s'était présenté sur la liste du parti Ettakatol (région de Bizerte) avant de quitter le parti et de siéger à l'ANC en tant qu'indépendant.

Au sein de l'Assemblée, Mohamed Allouche a occupé les fonctions de deuxième rapporteur adjoint au sein de la commission de l'énergie et des secteurs de production et de membre de la commission des droits et libertés. Sa successeur est Monia Ben Naceur Ayadi.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.