MAGHREB
09/01/2014 05h:42 CET | Actualisé 09/01/2014 05h:47 CET

Une journée mondiale du hijab au nom de la tolérance

Facebook/World Hijab Day

Pour la deuxième année consécutive, le "World Hijab Day" invite toutes les femmes (musulmanes ou pas) à se recouvrir le temps d’une journée pour encourager la "tolérance religieuse" à travers le monde.

Un appel a été lancé via les réseaux sociaux, et la date fixée au 1er février 2014. Objectif cette année: atteindre le 1 million de participants.

Une affiche traduite en 40 langues différentes a pour cela été créée, et plusieurs ambassadeurs ont été nommés dans une vingtaine de pays.

hijab

Photo: worldhijabday.com

"Une meilleure sensibilisation. Une plus grande compréhension. Un monde en paix."

A travers cette journée, la jeune fondatrice Nazma Khan espère changer l’image négative que peut dégager le hijab pour beaucoup de personnes, et éviter que d’autres filles ou femmes en souffrent, comme elle:

"En grandissant dans le Bronx, à New-York, j’ai subi une grande discrimination à cause de mon hijab. Au collège, j’étais ‘Batman’ ou ‘ninja’. (…) A mon entrée à l’université après le 9/11, j’étais surnommée Oussama Ben Laden ou terroriste. C’était horrible. Je me suis dis que le seul moyen d’en finir avec cette discrimination était de demander à nos consoeurs d’expérimenter elles-mêmes le hijab."

Pour beaucoup, explique-t-elle sur le site, le hijab est considéré comme "un symbole d’oppression et une source de divisions". Il transforme alors la personne qui le porte en cible et la place malgré elle au cœur d’un débat sur l’islam dans les pays occidentaux.

"Le World Hijab Day a été mis en place pour empêcher ces controverses" et permettre de comprendre un peu mieux le choix de porter le voile et les discriminations que cela peut entraîner.

La hijab-mania

Cette journée mondiale n’est pas la première à utiliser le hijab au nom de la tolérance et du respect.

En 2004, en réaction à la loi sur les signes religieux dans les écoles publiques en France (qui interdit entre autres le port du voile à l'école), le collectif britannique Pro Hijab a décidé que le 4 septembre serait la journée internationale du hijab.

Plus récemment, en Septembre 2012, un parti politique pakistanais (le Jamaat-el-islami) avait appelé ses concitoyens à participer massivement à cette journée mondiale.

On peut également citer l’histoire des Suédoises, qui avaient exprimées leur soutien en Août à une jeune femme en hijab agressée dans la banlieue de Stockholm. Une façon aussi de défendre les droits des musulmans à vivre leur foi en paix.

La journée du Hijab en Suède

Du point de vue vestimentaire, une nouvelle génération de musulmanes accro à la mode multiplie les blogs pour relooker l’image du voile et casser les clichés. On les appelle les "hijabistas".

La journée du Hijab en Suède

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.