MAGHREB
20/12/2013 03h:43 CET

Tunisie: Mehdi Jomâa s'engage à garantir la neutralité de l'administration et de l'appareil sécuritaire

Mehdi Jomâa
Facebook/Mehdi Jomaa
Mehdi Jomâa

Le futur chef du gouvernement tunisien Mehdi Jomâa s'est engagé à garantir la neutralité de l'administration, de l'appareil sécuritaire et de l'armée, selon l'agence TAP, une question sensible pour l'opposition qui accuse la troïka au pouvoir, et surtout Ennahdha, d'avoir procédé à de nombreuses "nominations partisanes".

L'actuel ministre de l'Industrie a aussi promis d'oeuvrer à mettre en place "les conditions appropriées pour la tenue d'élections transparentes et crédibles et à impulser l'économie afin de sortir de la crise", lors d'un entretien jeudi avec Mohamed Kilani, le secrétaire général du Parti socialiste, selon un communiqué du PS cité par la TAP.

M. Jomâa a également réaffirmé son attachement à la feuille de route élaborée par le quartet de médiation et s'est dit ouvert aux suggestions émanant des partis et des associations.

Désigné in extremis samedi par une partie des participants au dialogue national pour occuper le poste de chef du gouvernement, Mehdi Jomâa a rencontré plusieurs responsables politiques, comme le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC) et leader d'Ettakatol Mustapha Ben Jaâfar et le président de Nida Tounes Béji Caïd Essebsi, dans le cadre des consultations pour la formation d'un nouveau gouvernement.

LIRE:Tunisie: Mehdi Jomâa s'active en silence

M. Jomâa semble vouloir faire profil bas pour l'instant. Interrogé par la presse sur les critères pour la composition du prochain gouvernement, il s'est contenté de répondre: "Deux mots: la compétence et l'indépendance".

Les pourparlers pour déterminer le calendrier de formation de son cabinet doivent se tenir vendredi.

Prévue à 10H00, la réunion a été reportée à 16H00, a indiqué un responsable de l'UGTT à la TAP.

LIRE:Tunisie: Mehdi Jomâa à la tête du gouvernement, un choix controversé

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.