MAGHREB
18/12/2013 07h:17 CET | Actualisé 18/12/2013 09h:11 CET

La 3G enfin lancée en Algérie, Maradona en prime

Maradona à la conférence de presse du lancement de la 3G à Alger, 16 décembre 2013
Algerie Express
Maradona à la conférence de presse du lancement de la 3G à Alger, 16 décembre 2013

La téléphonie troisième génération a enfin été lancée en Algérie, dimanche 15 décembre. Mobilis, filiale d’Algérie Télécom et l’un des trois opérateurs à avoir obtenu la licence de commercialisation, n’a pas lésiné sur les moyens pour le lancement et s’est offert l’ancienne gloire du football mondial, l’Argentin Diego Armando Maradona.

La légende du football est arrivée à Alger dimanche pour le lancement officiel de la 3G et la remise des prix du “ballon d’or” algérien, organisée annuellement par les journaux El Heddaf et Le Buteur et attribué cette année à l’attaquant Islam Slimani.

Aussitôt lancée, la 3G a suscité un grand engouement, notamment dans la capitale selon les médias locaux, et ce malgré “la cherté” constatée des offres.

“Au premier jour du lancement de la 3G, les agences commerciales des deux opérateurs Nedjma-Ooredoo et Mobilis ont été littéralement prises d’assaut dès les premières heures, a-t-on constaté dans plusieurs quartiers d’Alger”, affirme TSA-Algérie. Le troisième opérateur, Djezzy, a pris un peu de retard pour le déploiement de son réseau.

LIRE: Les problèmes d'accès à Internet en Algérie

À Alger, “des centaines de personnes n’ont pas hésité à passer des heures à faire la chaîne devant les guichets pour ne pas rater le passage à la 3G”, témoigne le journal El Watan.

À Constantine, les curieux étaient plus nombreux que les clients. “Des dizaines de personnes font encore la queue devant les agences commerciales des opérateurs de téléphonie mobile, surtout pour se renseigner”, rapporte l’agence officielle APS.

Plusieurs fois reporté, le lancement de la 3G était très attendu dans le pays. L'Algérie, qui était le seul pays du Maghreb à ne pas avoir la téléphonie troisième génération, a enfin rattrapé son retard.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.